Ass maladie

Assurance maladie 2018


assurance maladie


Assurance maladie 2018

Ce 28 septembre 2017 à Berne, le ministre de la Santé Alain Berset a annoncé officiellement une augmentation de 4% en moyenne de la prime standard de l’assurance obligatoire des soins. La hausse des prix sera différente selon le canton et sera enregistrée entre 1,6 et 6,4%. Par contre, les primes pour les plus jeunes seront plus fortes que la moyenne.

Pour 2018, la hausse de 4% est faiblement inférieure à la moyenne de 4,6% de l’année 1996 avec l’établissement de la loi sur l’assurance-maladie obligatoire. L’augmentation correspond à celles de 2015 et 2016 et est un peu moindre que celle de cette année 2017 qui était de 4,5%.

Grande différence pour les différents cantons

Comme chaque fois, le taux moyen d’augmentation est différent pour chaque assuré.
C’est dans cantons romands que la hausse des prix est plus marquée. Particulièrement, Vaud qui est le canton dont l’accroissement est le plus important avec + 6,4%. Les cantons du Valais progressent de 5,9%, de Genève +5,4% et de Neuchâtel +5,4% aussi. Parmi les cantons romands, on retrouve Fribourg qui est en dessous de la moyenne avec une majoration de 3,8%. L’augmentation est donc principalement bien plus que la moyenne établie de 4%. L’augmentation sera inférieure à 3% dans trois cantons (LU, OW, ZG), même inférieure à 2% pour les cinq suivants (AI, GL, NW, SZ, UR). La hausse sera plus importante que 5% dans quatre autres (GE, NE, VD, VS). Et pour les 14 restants, elle s’inscrira entre 3% et 5%. Par contre, le canton de Schwyz sera seulement majoré de 1,6%.

Quelques diminutions exceptionnelles

Environ 200 000 assurés verront leurs primes baisser l’année prochaine. D’après l’Office Fédéral de la Santé Publique, la diminution sera inférieure à cinq francs par mois pour les trois-quarts d’entre eux, ce qui est plutôt une diminution symbolique.

Ajustement du tarif médical TARMED

A partir du 1er janvier 2018, le conseil fédéral a convenu d’ajuster le tarif médical TARMED concernant les prestations ambulatoire. Il a prévu une tarification adaptée afin d’équilibrer les prestations trop évaluées et d’accroître la transparence. Les ajustements constituent une somme de prestations de plus ou moins 470 millions de francs. Les adaptations des tarifs ont été calculées par les assureurs dans le décompte des primes 2018.

Élaboration des réserves et des manques à compenser

La hausse de la prime standard pour l’année 2018 est plus accentuée que l’augmentation des frais prévus pour l’année prochaine. Les années précédentes, certains agents d’assurances avaient proposé des primes trop basses. De ce fait, les réserves n’ont plus le minimum requis. C’est pourquoi, la hausse prévue va permettre de compléter les réserves nécessaires. Mais aussi, chez quelques assureurs, il faut combler les lacunes au niveau des primes. L’ensemble de ces deux raisons a pour effet que, suivant les assureurs et les cantons, la hausse diffère. En moyenne, les primes augmentent d’un peu plus de 1% à cause de ces deux critères.

Que dire de la prime pour les enfants ?

La valeur des primes pour enfants va enregistrer une hausse plus forte que la prime standard. Elle s’évalue à 5% en moyenne. Pour les 19 à 25 ans, l’augmentation est de 4,4%. Les primes pour enfants augmentent considérablement du fait que celles versées les années précédentes n’ont pas couverts les coûts.

La définition des coûts de la santé

Les traitements octroyés en milieu hospitalier, les traitements chez un médecin indépendant, les traitements en milieu hospitalier ambulatoire et les médicaments couverts par les caisses-maladie.

Suivant de nombreuses études, la Suisse dispose du meilleur système de santé qui est accessible à tous, la prise en charge et la qualité sont excellents. La Fédération des médecins suisses admet que ces avantages ont un coût.

Les frais liés à la santé augmentent suivant l’évolution de la population, les avancées médico-techniques et la croissance des prestations.

Le Département fédéral de l’intérieur a confié à des experts d’analyser la manière dont les autres pays de l’Europe gèrent la croissance des prestations. Suite aux résultats, le Conseil fédéral proposera des moyens qui permettront de réduire les coûts.

Plus de renseignements

We Group répond à toutes les questions des assurés aux numéros d’appel suivants :

026 913 01 10


assurance maladie


 

Sur le même sujet

Prime maladie 2018

Comparer les primes maladie, une obligation !

Comparatif assurance maladie 

 

 

 



88257b86bbb7dfd609a7b19b7a6f00aeXXXXXXXXXXXXXXXXXXX ultricies libero et, ut Aliquam vel, massa Phasellus lectus consequat. ut