Vögele shoes ferme 60 magasins

 

 

Vögele Shoes, victime parmi tant d’autres de l’épidémie covid-19, se retrouve dans une impasse. Il faut dire que la pandémie du coronavirus a laissé de graves séquelles et pas seulement sur le plan démographique. Sur le plan économique, la baisse des activités a conduit à une baisse de revenu et donc une crise économique sans précédente. Pour le deuxième plus grand détaillant de chaussures en Suisse, 60 de ses 160 magasins vont être fermés pour faire face à la chute des recettes. Les employés qui seront sujettes au licensiement forcé devront faire appel à leur assurance chômage complémentaire pour faire face à ce désastre.

Fermer 60 boutiques, un chiffre approximatif

Reculer pour mieux repartir, mais pour la marque de chaussure suisse, c’est comme ce choix qui s’impose. Afin de mieux contrôler le recul de la crise sanitaire. Max Bertschinger, le parton de l’enseigne Vögele Shoes affirme que ce nombre 60 n’est qu’un chiffre approximatif et ne concerne que certaines boutiques en Suisse. En tout cas, le discounter Bingo qui « n’entre plus dans le nouveau concept stratégique » est concerné directement par cette fermeture, précise encore le parton de la marque. Quoi qu’il en soit, le nombre des boutiques disponibles en Suisse pour Vögele Shoes devrait passer de 160 à 100 tout au moins.

La concurrence et le covid-19 tenus pour cause

Si l’avenir des autres succursales est en cours de négociations auprès des responsables, les ventes de chaussures s’effondrent durant le semi-confinement pour Vögele Shoes. Deux facteurs évidents sont tenus pour cause de cette situation :

Tout d’abord, la crise économique causée par la pandémie de coronavirus durant et après le confinement. En avril jusqu’à juin 2020, les recettes de la marque se sont divisées en deux jusqu’à 17 millions de francs CHF. Le chiffre d’affaires de Vögele Shoe est de ce fait en baisse.

Aussi, depuis quelques années, la marque enregistre une baisse importante et continue des ventes. Ce qui nous amène au deuxième facteur, la rude concurrence du commerce de détail en ligne. Face à des concurrents de taille comme les marques prêt-à-porter Zalando et Walder, il y a de quoi s’inquiéter.

Une réévaluation de l’entreprise s’impose

Depuis 2018, la marque est entre les mains du détaillant de chaussures polonaises CCC. Le « nouveau concept stratégique » est très attendu avec une réévaluation de la part des dirigeants. La question de valorisation de la marque et de l’entreprise est évoquée par les propriétaires. Un amortissement de 53 millions de francs CHF est prévu.

Peu de licenciement, promettent les responsables

La restructuration de la stratégie et la fermeture des magasins impliquent aussi des licenciements. Les responsables rassurent par contre que le nombre d’employés concerné sera des plus infimes. Près de 80 % des salariés impactés par les fermetures auront déjà trouvé un poste dans une autre filiale en Suisse. Quant aux autres, ils ont été reclassés ou ont pris la retraite.

Vögele Shoes est une marque qui offre plusieurs types de chaussures à ses clients suisses, mais aussi des sacs et autres accessoires. Malgré tout, elle continue les promotions en ligne sur son site ainsi que la création de nouveaux produits.

Si vous voulez en savoir plus sur le chômage en Suisse :

 

Licenciements à l’UBS

Weleda supprime 29 emplois en Suisse

TUI : le voyagiste supprime 8’000 emplois

232 licenciements chez Hewlett-packard

La fin de Budget Sport Suisse? Des licenciements sont à prévoir