assurance chômage


L’ Union des syndicats suisse et les licenciements abusifs

L’Europe connait une période difficile et les licenciements abusifs se multiplient. Depuis 3 ans, la « crise » est le mot sur toutes les lèvres. Cette dernière ne cesse de pousser les gouvernements à l’austérité et d’affecter les différents acteurs économiques tels que les entreprises ou les ménages. Progressivement, les chiffres du chômage et les actes de licenciement abusifs se sont mis à augmenter dans de nombreux pays. Poussant les syndicats à lutter contre ces situations, en Suisse c’est la question des licenciements abusifs qui a fait monter l’Union syndical suisse au créneau.Dans le pays, les tendances annoncent une légère hausse du chômage pour 2013. Mais déjà pour l’année en cours, on constate de nombreux licenciements et des licenciements abusifs. Selon l’Union syndicale suisse, qui avait déjà porté plainte en 2003 auprès de l’Organisation Internationale du Travail, les licenciements abusifs de représentants du personnel se répète. Elle affirme que les délégués représentant les intérêts des travailleurs encours des représailles dans de nombreuses entreprises. Face à une telle situation, cet organisme a décidé de réitérer sa plainte qui avait été suspendue en 2009 lorsque le Conseil fédéral avait effectué des propositions pour améliorer la situation en terme de licenciements abusifs. Cependant, l’USS estime que l’OIT doit effectuer une ré-examination du cas dans la mesure où les employeurs et partis bourgeois ont rejeté ces propositions.

Un livre noir des licenciements abusifs

Un livre noir traitant des licenciements abusifs a été publié le même jour. Il est intitulé « Protéger celles et ceux qui défendent nos droits ». La situation de la Suisse ne laisse rien présager de bons en ce qui concerne les licenciements abusifs. Fritz Zurbrugg, souligne plusieurs tendances qui ont été pointées du doigt pour l’économie Suisse. Tout d’abord, d’après les projections du Fonds monétaire international (FMI) la conjoncture Suisse s’est dégradée. En effet, la Banque Nationale Suisse (BNS) a baissé sa prévision concernant la croissance du produit intérieur brut pour l’année actuelle. Celle-ci est passée de 1,5% à 1% en septembre. L’ombre des licenciements abusifs va t-elle s’effacer? Seul le temps, nous le dira.


assurance chômage


Sur le même sujet

La Conférence des Évêques Suisses doit supprimer des emplois

La Deutsche Bank va licencier près de 2000 personnes !

La lettre de licenciement



50b37249fdf421b7ceb52197c9311007>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> dapibus ut ipsum et, libero fringilla lectus