L’annonce des suppressions d’emplois fait grimper l’action de l’UBS !

L’UBS va licencier 2500 personnes en Suisse. Hier, l’action UBS était repartie à la hausse suite aux rumeurs des suppressions d’emploi à l’UBS. Le titre caracolait en tête de l’indice SMI. Avec 7,18% de plus que la dernière clôture, mais terminant la séance à l’équilibre. Selon tous les médias, l’on devait dévoiler aujourd’hui mardi les performances de juillet à fin septembre de la banque et les réorganisations de son département de banque d’affaires et également le nombre des employés licenciés dans le monde et en Suisse. Hier, la plupart des articles dans la presse parlaient de plusieurs milliers de postes au sein même de la banque en Suisse. L’attente a été de courte durée pour tous ces médias en effet, l’UBS à fait son annonce ce matin même et à même avancée la date butoir pour tous les licenciements qui étaient prévue pour fin 2016  dans sa banque d’affaires avec 3500 emplois en moins à l’échelle du groupe. Pour donner quelques chiffres, l’UBS occupait plus de 83500 employés à fin 2007, plus que 63500 employés à fin juin et va dégrossir sa masse salariale avec 54000 employés pour fin 2015. Si l’on compte bien, cela fera près de 30000 suppressions d’emplois en 8 ans.

Les médias en parlent : L’UBS va licencier 2500 personnes en Suisse !

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

Suppression de 2500 collaborateurs en Suisse à l’UBS annoncée ce jour !

L’UBS annonce ce matin la suppression de 9000 collaborateurs dans le monde et 2500 collaborateurs en Suisse d’ici à fin 2015. Peut-on encore croire que l’UBS va attendre 2015 pour supprimer les 2500 postes en Suisse ? Toutes les personnes collaborant dans le service de sa division banque d’affaires peuvent déjà chercher u nouvel emploi. L’UBS compte revendre sa filière banque d’affaires ou s’en séparer coute que coute suite à sa mauvaise gestion et ses grosse perte du 3ème trimestre. Il est dit que la banque d’affaires, où les pertes sont considérables pour l’UBS sera réduite, mais d’autres départements seront touchés comme par exemple l’informatique. On ne peut pas faire 5,4 milliards d’économies pour assouvir le porte-monnaie des actionnaires sans casser des œufs. La banque abandonnera certaine activités non viable et risquées dans ses services de la banque d’affaires dont les revenus fixes.

La phrase du jour : L’UBS va licencier 2500 personnes en Suisse !

Les chiffres de l’UBS plongent de 2,2 milliards de francs

Si l’UBS compte faire suite à quelques restructurations une charge supplémentaire de 500 millions de francs pour le 4ème trimestre, elle pense également attirer de nouvelles entrées de fonds. Mais d’ici à 2015, elle veut surtout réduire ses effectifs à 54000 collaborateurs. Cette restructuration lui coute actuellement un perte de 2,2 milliards de francs. Les comptes plongent à cause d’une charge supplémentaire de 3,1 milliards liée aux restructurations de la division banque d’affaires ainsi qu’une charge sur sa dette de 863 millions. L’UBS nous fait étalage de chiffres mirobolants pour nous détourner de la réalité de la chose ; c’est-à-dire des licenciements en masse ! Même si l’UBS prend des mesures actuellement pour nous éviter à long terme beaucoup plus de licenciements encore, elle précise que dans cet environnement économique chargé, elle pense à son avenir et à la réussite à long terme de sa banque et préservera surtout des rendements durables pour ses actionnaires !

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

Tous les banquiers sont concernés : L’UBS va licencier 2500 personnes en Suisse !

Les actionnaires devraient penser un peu plus aux employés de la banque UBS ou bientôt du Crédit Suisse !

Comment supprimer et biffer 2500 emplois comme cela sans rien dire ! Sommes-nous tous consentant au point de faire le dos rond ? We Club à une proposition à faire aux grands pontes de l’UBS et du Crédit Suisse. Offrez 50% à tous vos employés pour une cotisation chômage complémentaire ! En effet, avec les temps difficiles que subissent tous les employés des banques en Suisse, après l’UBS, nous aurons un nouveau plan de licenciements du Crédit Suisse et perdre 30% de son dernier salaire dans un secteur en crise comme la banque, il sera difficile pour tous de retrouver un emploi rapidement. Avec une cotisation complémentaire à 50% par la banque et 50% par l’employé, chaque personne mis au chômage dans le secteur bancaire se retrouvera avec le même niveau de vie antérieur à son chômage. Vous pouvez visiter notre site et nos tarifs pour une complémentaire chômage en cliquant

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

Que va faire le Crédit Suisse après cette annonce : L’UBS va licencier 2500 personnes en Suisse !

Doit-on sanctionner les dirigeants de l’UBS ?

Comment fait-on pour perdre autant de milliards ? S’il s’agissait d’un employé, il serait mis à la porte. Les dirigeants de l’UBS sont toujours en place et ne risque rien ! Que font les actionnaires, sont-ils satisfaits des résultats du 3ème trimestre avec un bénéfice en chute libre de 57% par rapport à la même période de l’an passé. En une année, l’UBS à vu son bénéfice fondre de moitié et à essuyé une très lourde perte d’environ 350 millions avec l’entrée en bourse de Facebook ! Mais que font-ils ?

L’UBS et le Crédit Suisse c’est :

Licenciements au Crédit Suisse      licenciement à l’UBS     L’UBS va licencier 2500 personnes en Suisse
Suppression d’emplois à l’UBS       suppression d’emplois au Crédit Suisse

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 



b95285b598de9320e0d4edbb905110e3VVVVVVVVVVVVV quis vel, ipsum facilisis id neque. consectetur elit. libero. libero dolor ipsum