UBS devrait restructurer à Londres et à New York

 

UBS doit faire face à des annonces difficiles

Désormais UBS ne peut cacher la gravité de ses difficultés au sein même son activité de banque d’affaire. Depuis plusieurs jours, les places financières de Londres, new-York, reprise par la presse financière tout ensemble bruisse de rumeurs possibles licenciements d’emplois jusqu’à 10 000, chez UBS. Une page se tourne chez UBS. Désormais un autre chapitre douloureux risque bien de s’écrire .Mais UBS ne fait pas de commentaires sur ces rumeurs insistantes et affiche un mutisme à toute épreuve. Reste que l’on sait désormais que les branches Anglaises et Américaines, Londres et new York surtout seraient en fait touchés à UBS.

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

Désormais ce n’est plus qu’une question de temps. Les suppressions d’emplois devraient se faire tout au plus mardi prochain selon UBS elle même.UBS n’ayant plus le choix de réorganiser sa banque d’affaires.

Plusieurs journaux comme le Tages-Anzieger et le Financial Times ne sont pas d’accord sur les chiffres des possibles licenciements à venir chez ubs. Le patron d’ubs n’a pas voulu confirmer ces rumeurs insistantes. C’est l’activité banque d’affaire qui pose problème à ubs. En effet, celle-ci a une rentabilité faible, par rapport à l’activité essentielle d’UBS qu’est la gestion de fortune. UBS tire en effet désormais une grande partie de ses dividendes dans la gestion de fortune de l’activité de gestion du patrimoine des millionnaires asiatiques.

Pour la presse, UBS arrêterait la division de revenu fixe. Pour rappel c’est cette division qui a fait perdre 2 milliard de dollars à la banque. Le procès du trader à l’origine de cette perte énorme a lieu en ce moment même à Londres. UBS est donc encore plus sous le coup des projecteurs. D’une part ces licenciements à venir dont on sait désormais qu’ils seront importants et vraisemblablement effectif, de l’autre coté la publicité engendré par le trader qui lui a fait perdre des milliards à Londres, et enfin la réorganisation de l’activité d’affaires D’UBS, qui n’a jamais vraiment réussi avec son activité de banque d’affaires à effacer ses pertes colossales. USB pris dans la tourmente licenciera plusieurs milliers d’employés sans aucun doute.

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire



cb304bfe710ad5fc325988ba44d30e68XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX tristique Curabitur mattis tempus vel, dapibus felis