UBS clarifie sa prévision de croissance pour 2020 (2)

UBS clarifie sa prévision de croissance pour 2020

UBS clarifie sa prévision de croissance pour 2020

Selon les analystes, l’expansion du coronavirus aura sans aucun doute des répercussions sur le produit intérieur brut helvétique. UBS se retrouve à 0,7 % contre 1,1 % pour sa prévision de croissance pour le produit intérieur brut (PIB) helvétique en 2020. L’impact de l’épidémie de coronavirus a été préjudiciable sur la première moitié de l’exercice et cela pourrait s’aggraver sur la seconde. Par contre, la projection pour l’année prochaine a été rétablie à 1,4 %, contre 1,3 % auparavant.

La banque aux trois clés indique dans son rapport de mercredi que si les dispositions mises en place n’étaient pas suffisantes pour limiter la prolifération du virus, un repli serait à envisager.

UBS clarifie sa prévision de croissance pour 2020

L’épidémie, à l’origine de l’inflation

Pour le moment, le coronavirus et les dispositions mises en place pour le neutraliser risquent d’influer sur l’inflation. Cela se traduit notamment par la hausse de la valeur refuge que symbolise le franc, une utilisation minimale des capacités de production sans oublier l’effondrement des prix du pétrole. Ultérieurement, UBS envisage pour 2020 une déflation de 0,3 %, contre une inflation de 0,5 %.

La grande banque précise que la Réserve fédérale (Fed) américaine a déjà pris l’initiative pour limiter l’impact de l’épidémie en revoyant ses taux de 0,5 %. En parallèle, elle prévoit une mesure identique, mais qui est moins importante du côté de la Banque centrale européenne, de 0,1 %. Dans cette optique, la Banque Nationale suisse peut être contrainte d’abaisser son taux directeur à -1,0 %, contre -0,75 %, pour prévenir une montée du franc par rapport aux autres devises.

 



Lorem leo fringilla risus diam id, ut ipsum