Unia, la ville de Moutier et le secteur industriel : Le même combat contre le chômage !

Cellule de crise autour de Tornos, Unia et les acteurs de ce drame du chômage dans le Jura !

Pour Unia, il y a onde de choc dans le Jura, dans le secteur de la machine-outil. Le conseil municipal de la ville de Moutier, Unia et Tornos vont créer une cellule de crise pour soutenir tous les licenciés de l’entreprise Tornos et les aider à retrouver tout de suite un emploi dans le Jura. Moutier a ouvert une ligne de crédit de 150000 CHF ; remarquable initiative pour mettre en place une structure d’aide pour suivre chaque employé licencié en cas par cas et soutenir les familles touchées par ce chômage avec le soutien du syndicat Unia.

Pour Unia, ces 225 emplois perdus vont certainement remonter le taux du chômage dans le Jura !

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

Unia va se battre pour aider les employés de chez Tornos !

Selon le syndicat Unia, la branche de la machine-outil se détériore et la situation est grave dans le Jura. Unia pense que d’autres restructurations son possible et déboucheront inévitablement par des licenciements – selon M. Jean-Pierre Chapuis du syndicat Unia. Pour Unia, la situation est grave et une grande majorité des entreprises seront en chômage partiel dès octobre. Il est certain qu’avec 225 emplois en moins dans le Jura, le syndicat Unia peut constater de visu que la branche de la machine-outil se détériore tous les jours. Unia demande aux autorités publiques qu’une stratégie en matière de politique industrielle puisse voir le jour. Cette demande du syndicat Unia se veut « rassembleur » avec des assises régionales de l’industrie autour des partenaires de la branche.

Unia constate et additionne les licenciements !

Il y a déjà eu l’entreprise Greatbatch avec plus de 180 licenciements dans le Jura Bernois et maintenant 225 licenciements. Pour le syndicat Unia, cela suffit. Il ne faut pas oublier tous les partenaires de l’Arc Jurassien, les sous-traitants ou l’on peut à la longue retrouver d’autres licenciements. Unia précise également que Tornos a par le passé déjà fait passer deux plans de restructuration pour un total de plus de 500 licenciements. Le syndicat Unia ne laissera personne sur le carreau et avec ses partenaires s’occupera de chaque employé licencié.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

Selon Unia, le personnel licencié pourra retrouver un emploi dans le Jura !

Tout est maintenant mis en œuvre pour que les entreprises dans le secteur de l’horlogerie puisse engager les collaborateurs de Tornos, tous de très grands professionnels dans leur domaine et très bien formés selon Jean-Pierre Chapuis du syndicat Unia. Autre bonne nouvelle selon Unia, le fait que les industries du canton de Berne sont en bonne forme et résistante à la conjoncture, puissent absorber un grand nombre des licenciés de chez Tornos. Une bourse de l’emploi vient d’être créée par Tornos et avec Unia, tout est mis en œuvre pour qu’un maximum de licenciés de Tornos puisse se sortir de ce traquenard avec également l’aide des grandes marques horlogères présentent dans le Jura.

Suivez nos prochains articles sur Tornos, le syndicat Unia et le reclassement des employés Tornos ! Moutier et Unia font tout en ce moment pour sauver des centaines de familles du chômage.

Source : Journal La Cote, Unia, Syndicat Unia, Jean-Pierre Chapuis du syndicat Unia et ATS

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire



12832a174571172e0c453b64252f73f3yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy massa elit. venenatis ipsum Phasellus diam sit id ut risus id, Donec