Swissport obtient une aide financière après suppression de 4’000 emplois

170, 4 millions de dollars accordés à Swissport

L’aide octroyée par les autorités à la filiale de l’entreprise Swissport aux États-Unis est destinée à couvrir les charges salariales et permettra ainsi de limiter les suppressions d’emplois.

À la fin du mois de juin, alors que l’entreprise s’était résolue à se passer des services de 4 000 employés de Swissport au Royaume uni, un accord avec les autorités britanniques lui avait déjà permis de s’affranchir de 380 millions d’euros de dette. L’entreprise Swissport international ltd cherche par tous les moyens à lever des fonds à l’international, notamment pour ne pas se passer des services de l’ensemble de ses employés à cause de la crise. De plus, une partie de ces employés n’ont pas souscrit à une assurance chômage complémentaire. Quoi qu’il en soit, Swissport cargo services affirme encore avoir 363,1 millions de francs de disponibles. Grâce à l’obtention de cet avis favorable du département américain du trésor, l’entreprise a grand espoir de s’en sortir. Une partie de l’aide a déjà été débloquée. Les prochains versements surviendront à la fin de ce mois et à la fin du mois d’août.

Rappelons que Swissport international ltd ou Swissport cargo services est une entreprise qui fournit des services pour les compagnies aériennes. Au niveau d’un aéroport, il s’agit principalement de services de manutention aux avions. Swissport cargo est présent dans plus de 50 pays du monde et dispose de 315 stations au sein desquelles 60 000 employés travaillent. Il est, à titre d’information, possible d’obtenir l’avis d’un agent de service ayant été employé par Swissport cargo. Précisons que plusieurs types d’agents effectuent ce service : agent de piste, agent de service… Ces avis diffèrent d’un agent à l’autre et en fonction du pays dans lequel il se trouve.

Swissport international ltd a aussi son importance en France et en Belgique avec Swissport Belgium. La recherche d’aide et de financement et d’aide se fait à l’international pour palier au maximum les conséquences de la pandémie.

Si vous voulez en savoir plus sur les licenciements et chômage :