Swiss pas de licenciements pour l'instant (1)

Swiss pas de licenciements pour l’instant

Swiss : aucun licenciement en vue

Dans l’immédiat, la compagnie aérienne Swiss n’envisage aucun licenciement pour amortir les coûts de la crise liés à la pandémie.

Le directeur général de la compagnie aérienne, Thomas Klühr, tente de rassurer ses collaborateurs.

« Formellement, nous n’avons pas escompté de licenciement » et « nous allons faire le maximum pour ne pas avoir à le faire » a appuyé M. Klühr au cours d’une conférence de presse téléphonique.

Le transporteur est dans l’obligation de diminuer ses coûts de 20 % approximativement. Toutefois, il espère combler ce manque à gagner grâce aux vacillations naturelles ainsi qu’au non-renouvellement des départs. Par ailleurs, la société n’a pas opté pour une réduction des salaires, a confirmé le patron.

Les Chambres fédérales ont validé mercredi les crédits urgents de 57 milliards de francs pour soutenir l’économie et le cadre du travail. À cet effet, les deux compagnies aériennes Edelweiss et Swiss pourront bénéficier de garanties bancaires de 1,275 milliard de francs.

Swiss pas de licenciements pour l'instant (2)

Une subvention qui tombe à point nommé

Thomas Klühr affirme « être déchargé et enchanté de la subvention du Parlement et du Conseil fédéral. La signature des accords entre Swiss et les autorités vont se tenir. Aussi, le versement d’une première tranche de 300 millions de francs au profit de Swiss et sa filiale Edelweiss se fera à compter de fin mai ou début juin.

Les deux compagnies devront s’en tenir aux exigences en rapport aux objectifs du Conseil fédéral. Il est question de la sauvegarde du climat et des dispositions à mettre en place en cas de licenciements relatifs à la refonte, ont-elles certifié lors d’un communiqué séparé.

En parallèle, Swiss et Edelweiss prévoient le remboursement des voyagistes d’ici fin septembre. Il s’agit des sommes d’argent qu’elles ont empochées pour les vols qui ont été annulés à cause de l’urgence sanitaire provoquée par le coronavirus.

Suivant l’évolution des mesures de déconfinement et de l’ouverture des frontières à l’échelle internationale, Swiss espère reprendre ses vols à compter du mois de juin. En majeure partie, elle va utiliser ses avions moyen-courriers comme les Airbus A220 et A320.

 

En savoir plus sur les licenciements dans les entreprises:



pulvinar leo. dictum id lectus vulputate, porta. libero. quis,