La suppression d’une centaine de postes à Zurich par Globus

La suppression d’une centaine de postes à Zurich par Globus

La suppression d’une centaine de postes à Zurich par Globus

Une restructuration importante a lieu au niveau du siège zurichois suite à un résultat opérationnel en déclin depuis cinq ans. En effet, durant le premier semestre, les grands magasins Globus ont été contraints de licencier une centaine de salariés à leur siège zurichois. Une porte-parole de la société a fait part de ses nouvelles à AWP mardi, pour certifier une information émise par la « Tribune de Genève ».

Qu’en est-il du plan social ?

Le directeur général Franco Savastano a fait part de cette décision à ses salariés lundi soir. Ces dispositions ont d’ailleurs été justifiées par la chute constante du résultat des opérations ainsi que la détérioration des conditions économiques depuis cinq ans.

La suppression d’une centaine de postes à Zurich par Globus (2)

À titre d’informations, Migros a cédé Globus à une coentreprise constituée de l’autrichien Signa et du Thaïlandais Central Group en début du mois de février. Cette dernière envisage par la suite de rationaliser son réseau de filiales. L’information est déjà parvenue aux syndicats et un plan social sera mis en place, a énoncé l’entreprise.

Qu’advient-il des 2409 collaborateurs ?

Le rachat, dont le montant reste inconnu concerne entre autres l’intégralité du capital-actions en possession de Migros et les huit immeubles de Globus à Zurich, Bâle, Berne et Saint-Gall.

Sans compter ses activités sur internet, Globus déchiffre également 48 magasins en Suisse, dont 12 grands magasins. La société dispose de 2409 collaborateurs qui travaillent à temps plein à son actif. Ces employés devraient être réembauchés par les nouveaux propriétaires sur la base des mêmes clauses.

 

En savoir plus sur les licenciements:



felis id suscipit dictum ut ante. ut non