La SSR supprimera moins de postes qu’annoncé

La SSR supprimera moins de postes qu’annoncé


assurance chômage


La SSR supprimera moins de postes qu’annoncé

La SSR supprimera moins de postes qu’annoncé ! Revenant en juin 2018, la SSR annonçait que 250 emplois seraient supprimés jusqu’à 2021. Il y aura une fluctuation naturelle et quelques licenciements secs. Le conseil d’administration avait approuvé un plan d’économies à la suite de la diminution de la quote-part de la redevance décidé par le Conseil fédéral. Puis en octobre 2018, la SSR annonçait que 200 postes plein temps allaient disparaître pour des économies rapides dès le 1er janvier 2019. La raison ; une économie de 100 millions de francs ; 13 millions à la RTS ; Radio-Télévision Suisse et le reste à la SSR. Le temps passe et les bonnes nouvelles viennent en cette fin d’année donner un peu de bonheur à ceux qui se voyaient déjà prendre la porte de la SSR. L’esprit de Noël est passé par là !

 

La SSR supprimera moins de postes qu’annoncé : Des précisions sur les licenciements à la SSR !

Selon la NZZ am Sonntag, la SSR ou Société Suisse de Radio et Télévision ne va supprimer que 170 postes sur les 250 annoncés en juin 2018. La SSR à pris en compte toutes les propositions et les idées d’économie de ses collaborateurs. Ces propositions d’économies sont les suivantes :

-Changement de fournisseurs

-Dépenses limitées pour le nouveau personnel temporaire

-Limitation de matériel de bureaux et la réduction d’imprimantes

Une réduction du personnel devra également intervenir d’ici à fin 2021, toutefois, quelques licenciements pourraient intervenir. Mentionné ci-haut, les économies de 100 millions de francs sur son budget sont toujours d’actualité à cause de la baisse de la redevance de la radio-télévision. Il y a encore d’autres problèmes ; la baisse de la publicité à la télévision comme à la radio et la part de la SSR qui sera plafonnée à 1,2 milliard de francs.


assurance chômage


Sur le même sujet

Travailler en Suisse

Billag : de nombreux licenciement à prévoir

Employés Billag transférés chez Callpoint 



elit. vulputate, fringilla quis Lorem ut tristique