Se former en travaillant: l’apprentissage

Il y a actuellement en Suisse 14000 places vacantes d’apprentissage.

L’apprentissage est pourtant un moyen de formation efficace pour les jeunes d’acquérir les connaissances professionnelles nécessaires pour exercer un métier tout en rapportant un salaire.Il est avantageux pour les entreprises de prendre des élèves en apprentissage en leur sein, et celles-ci offrent donc de nombreux avantages, comme la possibilité de faire une partie de son apprentissage dans un pays étranger. Pour bénéficier de la présence des jeunes en apprentissage, certaines vont même jusqu’à leurs faire signer des contrats d’apprentissage un an à l’avance. Cette pratique a pour conséquence de mettre la pression aux élèves en difficultés qui n’ont pas trouvés de places en apprentissage alors qu’ils en ont encore le temps, ce qui leur fera accepter le premier contrat en apprentissage qu’ils trouveront.

Les données des cantons montrent que les places en apprentissage qu’il reste à pourvoir recouvrent tous les domaines professionnels. Les places en apprentissage les plus convoitées seraient celles des domaines de la santé (assistant en soins et santé communautaire), du commerce de détail et de la formation commerciale initiale. A l’inverse, il reste des places en apprentissage à pourvoir dans le secteur de la construction et dans l’industrie du bois et du metal, avec 2500 places d’apprentissage encore vacantes.

D’après les entreprises en recherche d’élèves en apprentissage, ce serait la faute des parents, qui pousseraient leurs enfants à privilégier les hautes écoles à l’apprentissage : « Ils n’ont pas encore compris qu’un apprentissage suivi d’une haute école spécialisée offrait de meilleures chances sur le marché du travail qu’une formation universitaire. », remarque Hans-Ulrich Bigler, dans l’hebdomadaire « Der Sonnstag ».

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 



529b91dd210473ddadcac9be63c9f228KKKKKKKKKK Aliquam Praesent massa commodo velit, ut