Sauter supprime 100 emplois à Bâle

Sauter supprime 100 emplois à Bâle

Sauter supprime 100 emplois à Bâle d’ici à la fin de l’année sur son siège bâlois. En fait, 50% de ces postes seront à pourvoir en Allemagne, à Fribourg en Brisgau usine spécialisée dans les techniques du bâtiment. C’est une nouvelle fois à cause d’un franc fort que le groupe bâlois a pris cette décision, bien même qu’une part des licenciements trouvera la solution dans les fluctuations de l’emploi. Sauter emploie actuellement 2300 personnes dans le monde et 300 à Bâle. Depuis maintenant une année, les salariés ont renoncé à 5% de leur salaire et travaillent 44 heures au lieu de 42 heures suite à l’abandon du taux plancher de l’euro.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

Sauter supprime 100 emplois à Bâle ! Le syndicat Unia monte au créneau !

Le syndicat Unia déplore tous ces licenciements alors même que les employés licenciés ont offert du travail gratuit ; 2 heures par semaine depuis plus d’une année. Qu’il s’agisse d’Unia comme de Syna, les deux syndicats apportent leur soutien dans les négociations et demandent d’une seule voix la fin du travail gratuit et le remboursement des heures effectuées bénévolement. Le groupe Sauter ne présente aucun problème financier et il est incompréhensible qu’une telle mesure de licenciement existe. Unia parle de honte alors même que les employés de Sauter ont concédé de très grands sacrifices depuis une année pour garder leur travail. Unia demande à Sauter l’annulation de ces licenciements.

Sauter supprime 100 emplois à Bâle ! Le syndicat Syna craint pour les derniers emplois de la production !

Pour le syndicat Syna, les craintes de licenciements sur les autres postes de la production sont réelles. Les postes touchés sont ceux de la production et il est possible que ceux-ci puissent se retrouver en Allemagne pour uniformiser et maximiser la production et de fait les profits de l’autre côté de la frontière. Dans tous les cas, si la Suisse a un taux de chômage encore bas, les licenciements risquent d’être en forte hausse en 2016. Pour chaque employé en Suisse il est possible de trouver la parade à un licenciement en souscrivant une assurance chômage privée avec We Group. Demandez conseil !

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 



ce9d330c2c272003681c622ce524bd8cSSSSSSSSSSSSSSSS venenatis, dapibus Lorem dolor. id, velit, Donec lectus nec libero