Ruag

Ruag quitte Belp et supprime des emplois


assurance chômage


Ruag quitte Belp et supprime des emplois

En grandes difficultés financières depuis 2017, l’entreprise d’équipement d’armement et sous-traitant aéronautique Ruag se voit contraint de diminuer son effectif. Les différents sites du groupe sont touchés et des solutions sont en cours d’investigations suite à un communiqué d’Employé Suisse. Le site situé à l’aéroport de Berne-Belp se retrouvera fermé et diverses suppressions de postes entre les autres sites du groupe, Thoune, Berne et Zurich sont prévues.

Restructuration nécessaire

Le groupe se voit dans l’obligation de se restructurer pour continuer leurs activités, la justification du départ de l’aéroport bernois met en cause une rentabilité insuffisante et un manque de perspectives vis-à-vis de nouvelles affaires. Ruag, entreprise en main de la Confédération, se retrouve également avec différents contrats de maintenance non-renouvelés.

La filiale Aviation ne sera pas touchée par une restructuration, c’est uniquement au sein de la division Défense que des licenciements sont inévitables, ce sont 13 postes qui sont concernés et seront supprimés d’ici fin 2018 dans les départements affaires et services ce dans l’objectifs de réduire les frais généraux.

Suite à cette annonce, Employés Suisse a exigé que des mesures afin d’aider les personnes concernées par le licenciement. L’organisation a dès lors fait la demande que Ruag aide et soutienne ses collaborateurs dans la recherche d’un nouvel emploi ou encore en matière de formation continue.

En chute libre

Les problèmes financiers du groupe Ruag ont déjà commencé en septembre dernier, l’entreprise annonçait une baisse de ses effectifs par la suppression de 39 postes sur les sites de Thoune, Berne et Zurich afin de palier à la forte baisse de rentabilité courant 2017.

En effet, suie à cette baisse le bénéfice du groupe c’est retrouvé amputé de 22.8% pour se chiffrer à 89 millions de francs. En plus des différentes affaires en cours contre le groupe, cette annonce n’aide pas à relever la tête


assurance chômage


Sur le même sujet :

 Sous pression, Swisscom va biffer 700 postes

Votre lettre de motivation

12’000 mineurs licenciés



d8725a9831058e9ab9de0eed402198d7??????????????????????????????? facilisis risus. venenatis eget vulputate, nec ipsum quis tempus Aliquam consectetur