Swisscom va délocaliser ses services informatiques

Actuellement, Carsten Roetz, porte-parole de la filiale Swisscom, a annoncé une délocalisation des services informatiques gérés par Swisscom vers les pays moins onéreux en ce qui concerne la production de ces services.
Ainsi, Swisscom justifie cette décision par la nécessité de faire face à la concurrence dans ce domaine.
L’idée étant de concurrencer les autres filiales qui offrent les services informatiques similaires aux clients dans la “Confédération Helvétique”.
Force est de constater que les salaires en Suisse sont assez décents, mais cela constitue une charge énorme pour le groupe Swisscom. Swisscom pourrait très bien solliciter des salariés étrangers dans leur pays, en leur offrant une rémunération décente en fonction des indicateurs de rémunération de leur pays de domicile. Certes, les salaires à payer seront moins importants qu’en Suisse, et donc ceci constituera une décharge financière pour Swisscom, mais dans ce cas, Swisscom sera obligé de faire des procédures de licenciement pour les salariés ayant occupé ces emplois auparavant. Déjà, le syndicat des salariés de Swisscom reste très méfiant quant à ces mesures et fait appel aux conventions collectives signées entre la filiale Swisscom et ses salariés. Les conséquences de cette décision de délocalisation peuvent être une explosion de litiges juridiques en cas de licenciement et un important impact sur le chômage en Suisse, qui aurait sûrement augmenté.
Deuxièmement, il serait judicieux de se demander si la qualité sera du même niveau si la production des services se fait en dehors des frontières Suisses. Les standards Suisses, en matières informatique, ne seraient pas forcément respectés dans la globalité et les employés étrangers n’auraient pas reçu une formation égale à celle des employés Suisses.
Enfin, Swisscom essaye de rassurer que cette démarche pourrait profiter à tout le monde. Les clients pourraient choisir entre les services produits avec le label Suisse, ou les services produits à l’étranger.
We Club assurance Suisse protège les confédérés contre les pertes de revenus suite à un licenciement


8c3c3cdfacae34bdb218ddfc0b321388yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy non Nullam luctus adipiscing Aliquam facilisis