Perspectives de l’emploi en 2012

Quelles sont les perspectives de l’ emploi à l’orée de l’été 2012 ?
De récentes études montrent que le deuxième et troisième trimestre 2012 s’annoncent avec un statu quo équivalent au 1er trimestre car sur près de 750 employeurs interrogés, environ 6% prévoient une embauche, 9% une baisse des effectifs et près de 85% n’envisagent aucun changement à venir pour l’emploi..
Bien que la crise européenne continue à faire trembler autour d’elle, l’économie suisse tient bon et se maintient au même niveau que les derniers trimestres précédents.Pour les détails sur l’emploi, sur 7 régions interrogées, des perspectives positives de recrutement sont même annoncées pour la fin de l’année 2012 avec notamment la région Espace Mitteland qui prévoit jusqu’à 11% de création d’emploi tandis que dans la région de Zurich, la tendance est à la baisse avec près de 9% en berne, cette région-ci étant influencée par les fluctuations actuelles du secteur bancaire. De même, la région lémanique prévoit une baisse de 4% dans ses effectifs alors que dans le Tessin, le résultat escompté serait de 3% après des trimestres négatifs.En revanche, l’emploi se porte bien avec une hausse qui s’amorce dans le secteur des finances tandis que celui de la construction recule : en effet, ce résultat en nette baisse de l’emploi reflète les préoccupations des employeurs qui cumule des difficultés structurelles, une forte concurrence, une pénurie de chefs de chantier et un manque d’ingénieurs. De plus, l’emploi étant parfois liée aux fluctuations climatiques, la météo exécrable au cours du 1er trimestre a retardé nombre de chantiers, reportant ainsi les intentions d’embauche.
Côté finance (mais aussi celui des assurances et de l’immobilier et celui des services aux entreprises), le thermomètre de l’emploi est quant à lui au beau fixe.

Les perspectives d’emploi en Suisse sont souvent sensibles car le pays exporte beaucoup et toute conjoncture peut influer sur une baisse ou une hausse de nombre d’embauche, quel que soit le secteur. Cependant, on peut penser que les entreprises demeurent attentistes quand à l’évolution de l’emploi et restent donc sur une tendance observée lors des deux trimestres précédents.

Si vous avez un risque de tomber au chômage n’oubliez pas de souscrire notre assurance complémentaire chômage


9684038daa9e3475e9ef9f829bb03fd2gggggggggggggggggggggggggggg risus diam leo ut ipsum elit. accumsan adipiscing