frontaliers

Offres d’emplois refusant d’emblée les candidats frontaliers


assurance chômage


Offres d’emplois refusant d’emblée les candidats frontaliers

Dernièrement, un élu d’une localité en France s’est plaint envers des annonces sur le marché du travail qui excluent sans concession les frontaliers. Pour ce dernier ceci est intolérable et discriminatoire, de plus cela viole le traité entre les deux pays francophones, il compte bien aller le plus loin possible avec cette histoire.

 

Contraire au traité avec l’UE

Une cinquantaine d’offres discriminatoires seront donc transmises à l’ambassadeur de l’Union Européenne en poste à Berne, pour le maire de Saint-Julien-en-Genevois cela ne peut être tolérer au vu de la violation du traité entre la Suisse et l’UE et espère bien que des sanctions pleuvent, c’est pas loin de 450’000 Suisses qui bénéficient de la liberté d’installation dans les différents pays de l’Union européenne et, pour lui, les accords bilatéraux doivent fonctionner dans les deux sens.

 

Préférence pour les indigènes

Toujours d’après ce maire, la Suisse aurait une tendance de préférence avec les indigènes ce avant l’entrée en vigueur de celle-ci en juillet. D’après l’analyse de la RTS, l’objectif de ce maire serait d’action en justice afin que la Suisse sorte des accord bilatéraux pour violation du traité.

La Fédération des entreprises romande quant à elle s’étonne de la réaction disproportionnée de l’élu, il existe une hiérarchie pour dénoncer de telle chose et, malgré qu’il connaisse les démarches nécessaire et officielle, a décidé de s’adresse directement au plus haut placer. Vis-à-vis de la situation, le directeur de la FER reconnaît s’être posé des questions sur ce sujet et d’en avoir fait mentionnant auprès du Conseil de surveillance du marché de l’emploi à Genève sans résultat, en effet aucune sanction ne peut être attribuée au vu du manque de base légale sur de tel cas.

Pour la FER un tel comportement n’est pas vraiment acceptable et n’encourage pas ce genre d’annonces mais mentionne qu’il est toujours préférable de prendre de la main-d’œuvre du marché local avec les compétences nécessaires mais n’interdit pas de prendre d’un côté ou de l’autre de la frontière.


assurance chômage


 

Sur le même sujet

Mieux que votre assurance chômage pour frontaliers !

Recherche d’emploi Genève

Offre d’emploi à Genève

 



45b673df1475b648583ee0cff1876642+++++++++++++++++++++++++ elit. Lorem libero. mattis pulvinar ut odio