Norwegian licencie des milliers d’employés

Norwegian licencie des milliers d’employés

Norwegian licencie des milliers d’employés

Quatre filiales ont confié leur bilan respectif. 1571 pilotes et 3134 membres d’équipage viennent s’ajouter à la liste des chômeurs en Suède, au Danemark, en Finlande, en Espagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

La compagnie à bas coûts Norwegian Air Shuttle, présente des problèmes financiers importants. Aussi, quatre filiales en Suède et Danemark ont été déclarées faillite. Suite à cette décision, 4700 pilotes et membres d’équipage vont se retrouver sans emploi.

Après le dépôt de bilan de ces filiales qui rassemblent une majeure partie des personnels de la compagnie, 1571 pilotes et 3134 membres d’équipage vont perdre leur emploi. Il s’agit notamment des employés se trouvant en Suède, au Danemark, en Finlande, en Espagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

« L’effet du coronavirus sur l’industrie du transport aérien est du jamais vu », selon le directeur général, Jacob Schram, lors d’un communiqué ». Nous avons fait le maximum pour éviter de prendre cette décision de lourdes conséquences. Par ailleurs, nous avons sollicité une aide gouvernementale en Suède et au Danemark », a-t-il développé.

Norwegian licencie des milliers d’employés (2)

Même préalablement la pandémie du coronavirus, Norwegian a accumulé des pertes tout comme les nombreux acteurs dans le secteur aérien. La situation s’est empirée avec l’écroulement de la demande à cause du coronavirus.

La compagnie, une des pionnières du long courrier à bas coûts est soumise à une dette monumentale. La société affiche des problèmes de trésorerie vu que la grande partie de ses avions sont actuellement immobilisés au sol.

Elle a apporté des explications quant à la décision du dépôt de bilan de ses filiales en Suède et au Danemark. Effectivement, dans ces pays, aucun dispositif efficace de chômage partiel n’a été appliqué.

Toutefois, cela ne concerne pas les 700 pilotes et 1300 membres d’équipage qui se retrouvent en Norvège, en France et en Italie.

Seuls ses créanciers sont en mesure de décider du sort de la troisième low cost européenne.

Norwegian leur a fait une proposition qui consistait à convertir une partie, voire même l’ensemble des dettes et engagements financiers en actions. A cet effet, une assemblée générale extraordinaire devrait se tenir le 4 mai.

 

En savoir plus sur le chômage et les licenciements:

 



ipsum neque. mattis adipiscing venenatis, felis Praesent