Nestlé supprime 500 emplois sur Vaud

Nestlé supprime 500 emplois sur Vaud


assurance chômage


Nestlé supprime 500 emplois sur Vaud

Le géant Nestlé a prévu de réorganiser 3 de ses succursales dans le canton de Vaud, il s’agit de Vevey, Lausanne et Bussigny. Au vu de l’envie de Nestlé d’accélérer sa transformation numérique et de réagir rapidement quant à l’évolution du milieu de l’information. Le groupe souhaite accéder à un savoir-faire plus étendu et de bénéficier des innovations technologiques.

 

Plan social

Le personnel concerné par cette réorganisation a été informé sur la suite des opérations avec des reclassements à l’interne, des retraites anticipées ou encore de l’aide afin de retrouver rapidement un emploi à l’extérieur de l’entreprise.

 

Nespresso pas épargné

Nespresso, possédé par Nestlé, n’est pas épargné contre une réorganisation, ce seront 80 emplois qui seront supprimés du côté de Lausanne ce en raison de la volonté d’établir des centres opérationnels en Espagne et au Portugal dans le commerce en ligne et la chaîne d’approvisionnement.

Nestlé va également créer un centre d’excellence en Italie concernant les activités opérationnelles de ses boutiques. Pour les 80 employés touchés, un plan social est également mis en place, de plus à chacun a été fait la proposition d’être engagé dans l’un des 3 centres à l’étranger.

Vis-à-vis de la production, Nespresso possède 3 sites de production qui ne seront pas touché par cette réorganisation informatique ou celle de Nespresso.

Le plan social n’est pas un point négatif pour tout le monde, une haute école de Barcelone c’est approprié la délocalisation du géant pour tirer la couverture à elle.

 

Nestlé et l’investissement en Suisse

Nestlé avait environ 10’000 personnes employé en son sein en 2017 contre 6’700 en 2003. Un montant à hauteur de 289 millions de francs a été investi dans els infrastructure de notre pays et quelque 300 millions sont prévu pour 2018.

Nestlé a annoncé vouloir renforcer ses activités centrées sur la recherche à Lausanne en réunissant 2 sites occupant 800 personnes en une seule organisation. Pour rappel, la capitale vaudoise est le centre névralgique des activités mondiale dans les domaines de la recherche et du développement, estime le numéro un mondial de l’alimentation.


assurance chômage


 

Sur le même sujet

Neuf suisses sur 10 satisfaits de leur travail

Le chômage des jeunes !

Il ne faut pas accepter n’importe quel job quand l’on est au chômage



559e558f9a334fc0e8d9fb3d5c9d43ba<<<<<<<<<<<<<<<<<<< venenatis, neque. elit. et, ipsum Phasellus odio non