Moins d’argent pour les caisses de chômage

Moins d’argent pour les caisses de chômage


assurance chômage


Moins d’argent pour les caisses de chômage

Moins d’argent pour les caisses de chômage ! Il n’y a aucune raison pour que les caisses de chômage puissent réaliser des bénéfices. La Confédération à mis son véto et va réduire sa contribution à toutes les caisses d’assurance-chômage en Suisse. Le résultat sera une baisse drastique des bénéfices. Cela veut dire que les caisses de chômage ne feront plus autant de bénéfices que par le passé. Le SECO ; Secrétariat d’Etat à l’Economie a réduit sa contribution depuis le 1er janvier 2019 aux frais de fonctionnement des caisses d’assurance-chômage. Selon une confirmation de la radio alémanique SRF, la compensation pour frais administratifs étaient bien trop élevée et les caisses d’assurance chômage ne pourront plus réaliser de bénéfices comme ces dernières années.

 

Moins d’argent pour les caisses de chômage : 2 millions de bénéfice !

Jusqu’à fin décembre 2018 et grâce à l’ancien système forfaitaire, certaines caisses de chômage ont fait des centaines de milliers de francs de bénéfice. La caisse de chômage qui a fait le plus de bénéfice est celle du canton d’Argovie avec plus de 2 millions de francs de bénéfice et celle de Saint-Gall avec 1 million et demi de francs de bénéfice. La Confédération a soutenu les 33 caisses d’assurance-chômage du mieux qu’elle pouvait à hauteur de 190 millions de francs chaque année. En été 2018, une commission à identifié une possibilité d’économie de plus de 50 millions de francs en diminuant l’aide de la Confédération aux caisses d’assurance chômage en utilisant une meilleure gestion de ses structures.

 

Moins d’argent pour les caisses de chômage : Le grand perdant est le syndicat Unia !

Il y aura beaucoup de malheureux dans la nouvelle redistribution des richesses de la Confédération aux caisses d’assurance-chômage, mais celle qui va perdre le plus est la caisse de chômage du syndicat Unia. Philipp Müller, porte-parole du syndicat Unia n’a pas désiré articuler de chiffres précis, mais elle n’aura plus ses 45 millions de francs de la part de la Confédération nous indique le SECO. Le syndicat table sur une perte de plusieurs millions de francs et devra s’habituer à l’avenir à faire avec moins de bénéfices en fin d’année.


assurance chômage


 

Sur le même sujet

Qu’est-ce que sont les ORP ?

Marché du travail

Les indemnités chômage



venenatis mattis consequat. quis elit. Sed