Julius Bär

Suite au rachat d’activités de Merrill Lynch la société Julius Bär compte réduire ses effectifs. Selon le journal SoonntagsZeitung des postes au sein de l’entreprise Julius Bär en Suisse seraient menacés. Le nombre exact de postes qui seront supprimés n’est pas encore déterminé mais devrait l’être dans les mois à venir selon le PDG de Julius Bär Boris Collardi (interview du SonntagsZeitung), une première estimation fait part d’une centaine de postes.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

Julius Bär a fait part il y a deux semaines de l’acquisition des affaires de gestion de fortune hors Etats-Unis et Japon de Merill Lynch ce qui occupent environ 2200 personnes à l’échelle mondiale tandis que Julius Bär n’en emploie que 3600. Le modèle prédominant sera celui de Julius Bär, en effet, Boris Collardi a déclaré que “Les nouveaux employés seront intégrés dans le modèle de Julius Bär (…). Le modèle de Merrill Lynch est beaucoup trop compliqué (…) dans le back office, c’est-à-dire l’informatique, la comptabilité ou les services juridiques, le nombre de personnes dont nous auront besoin n’est pas encore clair». Le nombre de postes dépend donc principalement du volume de fonds qui sera transféré à Julius Bär. Le PDG de Julius Bär ajoute que “De nombreuses fonctions seront transférées de Genève à Zurich, voire fusionnées” (suite à sa récente visite à Genève) étant donné sue la Suisse n’est pas un marché en pleine croissance.

Julius Bär devrait reprendre Merill Lynch en Suisse avant les autres sites de l’entreprise à partir du moment où les autorités compétentes lui donneront le feu vert.
Pour ajouter à ces péripéties Julius Bär a récemment été victime d’un vol de données.


9bb24d6a6b7588a0750b63d5897c240f<<<<<<<< sem, accumsan consectetur risus ut justo Phasellus leo