Salt

Licenciement chez Salt

Licenciement chez Salt

Lundi, Salt Mobile SA a annoncé la démission de son CEO Johan Andsjö, celui-ci ayant décidé de quitter son poste avec effet immédiat. C’est Pierre-Alain Allemand qui devient son nouveau directeur général par intérim. Anciennement Orange Communications SA et vendu à NJJ Capital pour 2,8 milliards de francs fin 2014. Depuis cette date, Salt n’a cessé de supprimer des postes et ne publie plus de résultats. Avec sa stratégie de casser les prix, il faudra attendre fin décembre pour connaître les résultats et si son plan fonctionne de réduction des coûts. Selon Xavier Studer, responsable d’un blog sur les télécom les suppressions de postes continuent au sein de Salt et une nouvelle stratégie s’oriente vers des réductions de coûts drastique.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

Licenciement chez Salt : Le problème de Salt ; une offre sans réseau fixe !

Si Sunrise et Swisscom peuvent offrir à leurs clients toute une gamme de prestations, ce n’est pas le cas de Salt. En effet, il ne lui est pas possible d’offrir d’offres groupées avec téléphonie, télévision et internet, l’offre la plus prisée du marché. Avec la seule offre mobile, Salt n’offre aucun choix possible et perd des clients. Salt est le numéro 3 dans la téléphonie en Suisse et il y a encore une année employait plus de 890 personnes contre 1192 fin 2011. Combien seront-ils dans une année ?

 

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 



8a87e78fcc30f50d53aa8d27e94b63f5lllll id mattis ultricies massa felis leo non ut diam tempus eget ut