L’hôtellerie suisse pourrait perdre jusqu’à 10.000 emplois

Le secteur de l’hotellerie suisse se porte mal 10.000 personnes quitteront leur travail.

Selon les spécialistes relevant du secteur de l’hôtellerie suisse environ 10.000 postes de travail seront supprimés d’ici la fin de l’année 2012. Il parait que la crise économique que connaît la zone euro est parmi les causes ayant présidé à ces difficultés.

Des chiffres qui reflètent la situation du secteur de l’hôtellerie suisse.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

Malgré que le nombre de nuitées n’a chuté, dans la première moitié de l’année dans toute la Suisse, que de 3,7 pour cent, la misère dans les Alpes a été très bien observée. Effectivement, dans les stations de montagne classiques des Grisons, du Valais et l’Oberland bernois, la baisse a été beaucoup plus forte. En chiffre: à Laax le nombre de nuitées a baissé de 12 pour cent, en Haute-Engadine de 8 pour cent, à Davos Klosters de 7 pour cent.

Ce n’est que le début, a précisé Guglielmo Brentel, le président de l’association de l’industrie d’hôtellerie suisse. Pendant la haute saison en juillet et août, la situation s’est aggravée cette année. “Le déclin a en fait augmenté. Je prévois encore, dans certaines régions, même des baisses jusqu’à deux fois les chiffres présentés”, a ajouté Brentel.

Dans l’ensemble c’est une guerre des prix, avec des réductions des prix importantes dans la transition. «Nous craignons que les pertes complètes des bénéfices atteindront jusqu’à 10 à 15 pour cent», explique Brentel.

Le secteur de l’hôtellerie suisse souffre non seulement de la force du franc et les nombreux week-ends pluvieux, mais aussi de la pression de la commande étrangère qui a diminuée ces derniers temps, les riches clients italiens, allemands et français qui ont dans le passé liés leurs affaires de banque avec leurs vacances, leurs cas ne se produisent guère.

Le nombre des hôtels diminue aggravant encore la situation.

Ces dernières années plusieurs hôtels ont déclaré faillite, cette situation a encore participé à l’augmentation du nombre de licenciement constaté avec acuité au niveau du secteur de l’hôtellerie suisse. Selon les responsables de ce secteur, la situation s’aggravera encore dans les années qui suivent sans perspective de solution dans l’immédiat.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 



a1df366caf8f99b73c8d2b4e34481667sssssssssssssssssssss venenatis elementum et, ut Lorem venenatis, nec porta.