Les hauts salaires vont remplir les caisses de l’assurance chômage

 

La Suisse comme les autres pays européens subit le chômage depuis de nombreuses d’années, et principalement après les deux chocs pétroliers, à l’entrée des années 80, qui ont mis fin aux 30 Glorieuses.
La Suisse, comme ses voisins européens, a mis en place une assurance chômage afin de garantir une certaine protection pour les individus qui ont perdu leurs emplois.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

L’assurance chômage est indispensable dans un pays où le chômage est difficile et ne cesse d’augmenter, comme en Suisse ou comme en France.
Cette assurance chômage permet aux individus qui ont perdu leurs emplois de toucher un revenu intermédiaire durant la période de recherche d’emploi où ils ont besoin, comme chacun, de survivre face à la crise et à la vie qui devient de plus en plus chère.
L’assurance chômage se met en place grâce à l’investissement des différents services de l’État et grâce à aux citoyens. L’assurance chômage survie donc grâce à ces différents acteurs qui ont un rôle primordial dans le fonctionnement de cette assurance chômage.

Malheureusement, l’assurance chômage a subi des transformations depuis sa création dans les années 80.
En effet, l’assurance chômage est aujourd’hui en déficit du fait du nombre trop important de chômeurs en Suisse.
L’assurance chômage, dans son montant global, est en déficit de 5,6 milliards de francs.
Alors, comment sauver l’assurance chômage, indispensable au déroulement et à la survie du pays et des milliers de chômeurs à la recherche d’emploi ?

Pour sauver l’assurance chômage, le gouvernement suisse compte énormément sur l’investissement, de part les impôts, des citoyens ayant des salaires développés.
En effet, au début, les personnes ayant un salaire compris 126 000 et 315 000 francs aidaient l’État à sauver l’assurance chômage.
Or, depuis quelques jours, le Conseil des États a décrété que les individus percevant plus de 315 000 francs de part leurs activités professionnels devaient participer au recouvrement de la dette de l’assurance chômage.

Ainsi, dés à présent, l’assurance chômage connaît un nouvel investisseur au sein de l’élite suisse, ce qui permettra sûrement de combler une partie du déficit.
C’est parce que l’assurance chômage est indispensable que d’importants moyens sont mis en vigueurs !

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 



7d1da48830ec1aed9a8922dd61787a67yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy Phasellus Praesent Praesent sem, quis et, suscipit elit.