Le licenciement !

Le licenciement ; maître mot de beaucoup d’entreprises en 2012. Dans nos belles et grandes entreprises en Suisse, le licenciement a été annoncé dans pas moins de 125 entreprises dont un quart sont des banques. Le licenciement a donc concerné pour ces 125 entreprises plus de 16370 personnes placées maintenant dans une situation difficile avec le chômage. Nous allons vous donner ci-dessous une liste de quelques-unes de ces entreprises bien même qu’il y a eu beaucoup plus d’entreprises ayant été touchées par le licenciement en 2012 en Suisse. Cette liste ne reflète que très peu tous les licenciements qui ont eu lieu en Suisse, notre liste est celle de grandes entreprises qui dans certains cas ont eu recours au licenciement économique en grand nombre. Une des raisons pour ces entreprises d’utiliser le licenciement, a été le franc fort et le secteur bancaire a pâti d’une mauvaise conjoncture avec la crise et il y a eu un mauvais marché du travail. Le licenciement dans le secteur bancaire a touché pas moins de 4140 personnes et 25% de tous les licenciés des grandes entreprises en Suisse.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

Le licenciement : La banque et le domaine pharma le plus touché !

Quand on sait que la banque UBS a, à elle seule, licencié 2900 personnes, 18% de tous les licenciements en Suisse, l’année 2012 avait très mal commencé. Dans le même secteur, le licenciement n’a pas gêné le Crédit Suisse qui a profiter de délester 800 personnes et la banque Julius Bär qui elle, a licencié 150 personnes. Il y a eu ensuite, le licenciement chez HSBC, 100 personnes et le licenciement à la Deutsche Bank avec 50 personnes. Le licenciement a été également le maître mot dans le domaine de la chimie et la pharmacie. Tout le monde a entendu parler de licenciement dans la société Merck Serono avec un chiffre énorme ; 1200 licenciements, le licenciement chez Hunstmann avec 580 personnes à Bâle et à Monthey, le licenciement chez Lonza avec 400 personnes et le licenciement chez Givaudan avec plus de 120 personnes sur le carreau !

La Suisse romande compte ses licenciés !

Le licenciement a touché un très grand nombre de personne en Suisse romande en 2012 ! La Suisse romande à donné un licenciement à 4 chiffres uniquement, mais cela représente quand même plus de 4200 chômeurs à cause d’entreprises comme Bobst avec 420 licenciés et Jet Aviation avec 550 postes biffés. Il ne faut pas oublier également les autres entreprises partout en Suisse comme Tornos avec un licenciement de plus de 225 personnes, Swissmétal avec un licenciement à hauteur de 228 personnes, Contrinex, Greatbatch Medical, Kudelski, Logitech, Petroplus et Constellium.

Nous avons la solution pour bien vivre son licenciement !

Le licenciement, dès lors qu’il est avéré, vous vous devez de faire plusieurs actions ! Premièrement, en avertir votre caisse de chômage et votre Office Régionale de Placement et deuxièmement, si vous avez souscrit une assurance complémentaire chômage, We Club. Bien même que nous vous souhaitons comme l’on dit, le meilleur, vous allez devoir faire et c’est une obligation demandée par l’assurance chômage obligatoire, des recherches d’emploi très rapidement après avoir reçu votre lettre de licenciement. Pour ceux qui ne connaissent pas encore l’assurance complémentaire chômage We Club, nous vous donnons l’adresse de notre chaine YouTube pour que vous puissiez voir toute notre actualité. Pour pouvoir vivre un licenciement en toute sérénité, vivre sa période sans aucun problème financier, il vous faut souscrire à l’assurance complémentaire chômage 90 jours avant tout litige. Ensuite, la vie sera belle pour vous-même si le licenciement est au bout des lèvres dans votre entreprise, vous pourrez voir venir les problèmes avec We Club sont trop vous en faire !

Contactez We Club pour un avenir plus rose !

Si vous tombez au chômage dans quelques mois, vous serez l’homme et la femme les plus heureux du monde d’avoir fait le bon choix avec votre assurance complémentaire chômage. Le licenciement cela peut vous arriver, même demain matin, cela vous arrive sans vous en rendre compte à cause de problèmes économiques ou autres, il n’est pas possible de toujours tout prévoir ! Il suffit également qu’un trader fasse perdre beaucoup d’argent à une banque pour que les premiers touchés par un licenciement soit vous-même. Un licenciement n’arrive pas qu’aux autres, pensez-y aujourd’hui pour ne pas être pris au dépourvu demain ! Alors pour préserver votre famille ou vous-même, prenez les devants et souscrivez à notre assurance complémentaire chômage en téléphonant au 0848 40 09 02, nos conseillers vous indiqueront comment faire pour choisir la bonne prime ou souscrivez en ligne sur www.mon-chomage.ch.

 

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 



0728be19ca29e75f4f39e5c80a3f3998++++++++++ suscipit risus. sit amet, at Curabitur facilisis ipsum