Le chômage demeure stable !

2,7%, c’est le chiffre du taux de chômage en Suisse. Tout est donc stable dans la population active en juillet 2012 et cela pour le 3ème mois consécutif. Fin juillet, il y avait 116294 personnes inscrites aux offices régionaux de placement dit l’ORP soit en réalité, 1426 personnes de plus qu’à la fin juin. Il y a quand même, en une année, plus de 6,5% de chômeurs qu’à la même date de l’année dernière. Néanmoins, même si le nombre de chômeurs est stable, il y a quand même un problème au niveau des jeunes. En effet, les 15 à 24 sont maintenant 16533 au chômage et donc en hausse de près de 11,8% de plus qu’en juin et par rapport à l’année dernière, une hausse de 9,1%.

Chaque année à la même période, le chômage des jeunes augmente à cause de la période des vacances scolaires. Bien même que les personnes qui terminent leur scolarité est nombreuse, le niveau général reste relativement bas. Seulement dans un mois, le marché du travail des jeunes se calmera et avec juillet et août, l’on pourra voir que ce n’était qu’un mauvais moment à passer et que le chômage diminuera drastiquement dès septembre. Dans un autre temps, l’administration fédérale des finances donne des chiffres réjouissants : plus de 80000 nouvelles places d’apprentissage se créent pour combler les besoins actuels dans ce domaine.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

Le chômage partiel augmente !

Les demandeurs d’emploi ; entre autre les chômeurs en formation ou alors en gain intermédiaire a grandi de près de 785 personnes pour se stabiliser à 167222 personnes. Le nombre des places vacantes a lui diminué à 17112 places. Fin juin, il n’y avait que 381 postes vacants. Le chômage partiel a grandi sur un an. Plus de 7496 employés sont concernés par le chômage partiel fin mai contre 4280personnes il y a un an tout juste. Le problème vient des entreprises qui ont un peu plus recours au chômage partiel à cause d’un ralentissement conjoncturel en Suisse. Les entreprises profitant du chômage partiel est à ce jour de 600 contre 450 entreprises il y a un an. Même si les chiffres sont très bas, il y a eu 56 nouvelles personnes au chômage partiel en un mois qui sont venus grossir le nombre de chômeurs partiels en Suisse

La Suisse romande demeure stable dans son chômage !

Seules 46600 personnes étaient inscrites au chômage à fin juillet en Suisse romande. Très stable par rapport au mois précédent, les taux de chômage est toujours au-dessous de 4%, 3,9% exactement, mais très loin de la Suisse alémanique qui est en moyenne à 2,2%. Genève gagne 0,1% à 4,7% à fin juin. Neuchâtel perd lui 0,1% à 4,5%, Vaud perd 0,1% à 4,4% et le Tessin perd lui aussi 0,1% à 3,9%. Pour le canton du Jura, 0,2% de perdu à 3,1% alors que le Valais perd 0,1% à 2,7%. Outre-Sarine, les villes les moins biens loties sont Zurich et Bâle-Ville avec un chômage stable à 2,8% et 3,4%.

Des prévisions mitigées !

Avec la hausse du mois de juillet, c’est dans la continuité que le chômage s’installe depuis automne dernier. Si les turbulences conjoncturelles s’éloignent comme en 2011, l’on pourra compter sur un recul du chômage, mais la croissance n’est pas encore là et il est prévu une augmentation du chômage selon le SECO.

 

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 



0f5af0dfee388d8543af109f5ad3db04;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;; diam massa ante. neque. suscipit dapibus libero Donec ipsum