L’assurance chômage réalise un excédent

L’assurance chômage est une forme de garantie qui consiste à reverser une somme d’argent à un travailleur qui perd son emploi quelque soit l’origine de son arrêt de travail. Etant travailleur, il est important de souscrire à une assurance chômage pour éviter les surprises désagréables dans le futur. L’assurance chômage a connue un excédant au cours de ces deux dernières années en raison de la réduction de chômage par rapport à 2010. En effet, le taux de chômage qui était de 3,9% en 2010 a nettement baissé jusqu’à 3,1 % en 2011. En se référant aux données publiées sur le site de du SECO (Secrétariat d’Etat Economie), le montant de la dette est passé à 6 milliard après le remboursement des fonds de compensation auprès de la confédération. Vous aurez plus d’informations sur la loi de l’assurance chômage et sur les statistiques grandissants de l’assurance chômage.

Les limites de la nouvelle loi sur l’assurance chômage

Entrée en vigueur dès le premier avril 2011, la loi sur l’assurance au chômage incite le budget à prévoir un remboursement modéré d’ici fin 2012. Le SECO planifiait un excédant de 450 millions de francs qui correspondait à un taux de chômage d’environ 3,4%. Les dernières estimations prévoyaient une base de 125,000 chômeurs, soit une assurance chômage de 348 millions pour amortir la dette annuelle.
Tous les efforts réalisés lors de la révision de la loi sur l’assurance chômage devraient permettre d’économiser 622 millions. Si l’on ajoutait des recettes supplémentaires de 646 millions à cette somme prévue pour l’assurance chômage, nous obtiendrons 160 millions provenant d’une cotisation de solidarité de 1% et 460 millions liés à l’augmentation d’un taux de cotisation de 2,2%, soit 2% auparavant.

L’assurance chômage : une rentrée d’argent en abondance.

En 2010, l’assurance chômage encaissait 5, 196 milliards ce qui n’est pas le cas en 2011 où l’assurance chômage a fait une bonne rentrée d’argent en encaissant 6,145 milliards de francs comme cotisation. Cet excédent de l’assurance chômage est due à la baisse du taux de chômage en 2011. La contribution des pouvoirs publics par contre a considérablement doublée en passant à 1,063 milliards contre 520 millions en 2010. Cette large augmentation est due à la somme d’argent versée par la confédération lors de la lutte contre de franc fort. Il s’agissait effectivement d’un montant de 500 millions. Le reste de cette importante somme d’argent est reparti comme suit : 141 millions sont issus de la participation des cantons et 422 millions proviennent de la participation financière fédérale.
Par ailleurs, les indemnités versées aux chômeurs via l’assurance chômage, sont passés 4,158 milliards en 2011 contre 5, 439 milliards en 2010. Les indemnités concernant la réduction du temps de travail ont relativement baisées jusqu’à 96 millions contre 539 millions en 2010.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 



f8f576f6dad71cad68437e3f45b54824!!!!!!!!!!! Praesent mattis venenatis eget in suscipit amet, ut Aliquam efficitur. dictum