La pandemie fait chuter les ventes de Renault

35 % de vente en moins pour la grande marque de voiture en France : Renault

Renault qui fait partie des plus grands concessionnaires de véhicules de France affirme connaitre une baisse qui est plus exactement de 34,9 % dans la vente de ses véhicules au cours du premier semestre. Les bouleversements liés à la pandémie de covid-19 restent a priori en cause dans ce recul également connu par les autres fabricants et distributeurs de véhicules de France autres que Renault, d’ici et d’ailleurs. 

Ce chiffre relatif à commercialisation des véhicules de la marque Renault de France (Clio, Mégane, Arsenic…) qui se fait entre autres sur des plateformes comme l’autosphère, concerne donc les six premiers mois de l’année. Renault compte cependant sur ses activités de distributions de véhicules en dehors de la France pour contrecarrer les effets de cette crise qui a également des conséquences sur les compagnies d’assurance. Moins d’achats de véhicules signifient moins d’assurances souscrites. Et pourtant à côté de l’assurance obligatoire, l’assurance facultative devrait promettre toujours un peu plus d’intéressé qui souscrit. Les données de l’ORIAS seront surement révélatrices de la situation actuelle. Rappelons que l’ORIAS est l’organisme en charge du registre des intermédiaires en assurance, facultative ou non, comme c’est le cas pour l’assurance chômage complémentaire pour les employés qui traversent en ce moment de grosses difficultés financières en raison de la crise. L’activité financière ou bancaire est soumise à l’inscription au sein de l’ORIAS. 

Renault peut compter sur sa présence internationale

Les pourcentages de ventes des véhicules Renault sont restés à un niveau supportable pour la compagnie dans certains pays autres que la France, et notamment en Europe en dépit de la crise sanitaire. Malgré une baisse équivalente à 41,8 % enregistré par Renault sur le marché des voitures, on a assisté à une hausse de 20 % de la commande de véhicules par rapport à l’année dernière. L’autosphère permet en outre l’écoulement des véhicules Renault d’occasion. S’il y a une marque de voiture qui convient parfaitement à la location ou d’un prêt à la consommation tel que le propose CGL, c’est bien les Renault dont Clio.En Russie qui est le deuxième marché de Renault après la France, la vente n’a reculé que de 19,5 % sur les ventes de voitures.

L’électrique reste la clé sur plusieurs plans

L’essor important de la vente de véhicules électriques (+38 %) est un atout indéniable de Renault face aux situations actuelles tel que le souligne le directeur commercial Denis le Vot. La voiture électrique répond d’ailleurs à la nouvelle orientation qui intègre les préoccupations environnementales. Les modèles de voitures électriques et hybrides de Renault ou en général d’ailleurs, se font inévitablement remarquer sur autosphère et sont également disponibles chez CGL. Une option facultative pour les adeptes des véhicules en France et de par le monde entier.

 

Si vous voulez découvrir plus d’actualités sur le chômage et les licenciement :



justo pulvinar velit, ut Donec dolor efficitur. tempus adipiscing