JP Morgan (2)

JP Morgan supprime des postes de travail en Suisse

Suppression de postes en Suisse par JP Morgan

JP Morgan envisage le transfert au maximum de 140 emplois de Suisse à destination d’autres emplacements stratégiques de l’entreprise. À titre d’informations, les sites en question se situent à l’étranger.

« Ce qu’il faut noter c’est que nous n’avons pas prévu les 140 licenciements », a souligné le porte-parole de JP Morgan à AWP. Cette déclaration a d’ailleurs confirmé les rumeurs répandues la veille via le site d’informations financières Finews. Les modifications touchent seulement les activités de banque privée de JP Morgan en Suisse.

« Certains employés seront affectés dans d’autres bureaux, quant aux autres, ils seront assimilés par les fluctuations naturelles ainsi que les départs à la retraite », a notifié Jason Lobo à AWP.

JP Morgan

En parallèle, un plan social a été mis en place et les requêtes des employés ont été prises en considération, a-t-il rajouté.

Par ailleurs, la Suisse constitue un marché en pleine croissance pour JP Morgan. Les changements ne devraient pas empiéter que ce soient sur les clients ou sur les objectifs de croissance.

« Au cours des dernières années, JP Morgan a affecté un investissement colossal pour soutenir sa présence à l’échelle internationale. La stratégie consistait à se focaliser sur le placement de fonctions supports à l’intérieur des sites adéquats au niveau de coûts. Toute modification qui va se tenir en Suisse devra se conformer à ce précepte cette année », selon les propos de M. Lobo.

Il convient de noter que la banque américaine pourvoit 1000 emplois en Suisse, dans ses bureaux de Genève et sans oublier Zurich.

En savoir plus :

UPC envisage une réduction jusqu’à 10 % de ses effectifs

Julius Bär; suppression de 300 postes de travail

De Grisogono : licenciement collectif du personnel en vue

 



mi, in eget consectetur consequat. felis Phasellus commodo id quis at