Egokiefer licencie

Après avoir annoncé une délocalisation de sa production vers la Slovaquie courant 2016, le fabriquant thurgovien Egokiefer souhaite fermer l’usine de Villeneuve entraînant la suppression de plus de 90 emplois. 

L’annonce a fait l’effet d’une véritable bombe pour les salariés de chez Egokiefer à Villeneuve. Afin de réduire les coûts de production de ses fenêtres et devenir plus compétitive, Egokiefer licencie en Suisse jusqu’à 320 personnes  dont la majorité sur le site du fabriquant à Villeneuve. Le groupe AFG Arbonia-Forster, propriétaire d’Egokiefer, justifie cette décision le fait que Egokiefer licencie en Suisse après la publication des résultats qui sont décevants aux yeux des actionnaires avec une perte de 130 millions de francs suisses au cours du premier semestre 2015.

D’autres sites vont également être touchés par cette restructuration comme le site d’Arbon. Ce dernier était en charge de la fabrication de radiateurs spéciaux qui seront produit à partir de 2017 en République Tchèque. Cette délocalisation va également entraîner la suppression de 70 emplois sur Arbon de manière progressive jusqu’au début de l’année 2017.

Egokiefer licencie en Suisse et supprime des emplois

Vers la Slovaquie …

En pratique cette restructuration va se traduire par un transfert de la production d’Egokiefer de Villeneuve en Slovaquie courant 2016. Ceci entraînera la fermeture du site vaudois. AFG a également annoncé le rachat d’un groupe allemand de fenêtres qui pourrait également entraîner des délocalisations supplémentaires chez Egokiefer. Ces coûts de délocalisation et de restructuration de la production vont induire des frais supplémentaires et entraînerons des pertes de l’ordre de centaine de millions d’euros pour le groupe en vue de devenir plus compétitif.

 

En savoir plus :

Deutsche Bank pourrait supprimer 23000 emplois

Schindler supprime 120 postes

Emplois supprimés chez Richemont

 



risus. Donec Lorem Aenean et, ultricies venenatis, leo.