Economiesuisse anticipe un taux de chômage similaire qu'en 1945

Economiesuisse anticipe un taux de chômage similaire qu’en 1945

Economiesuisse anticipe un taux de chômage similaire qu’en 1945

Le président d’Economiesuisse Heinz Karrer prévient de la menace qui pèse sur le pays. Selon ce dernier, la Suisse est exposée à une « série de faillites démesurées ». En effet, l’économie est considérablement affectée par la crise de la pandémie du coronavirus. Le taux de chômage pourrait augmenter énormément comme lors de la fin de la seconde Guerre mondiale.

Lors d’une interview consacrée aux titres Tamedia, Heinz Karrer a estimé que le Conseil fédéral a mis en place des actions raisonnables et proportionnelles pour lutter contre l’épidémie.

À court terme, la Suisse a su réagir correctement dans divers domaines. Pour l’heure, il s’agit de sortir le plus vite possible le pays de la crise, d’après le président de l’organisation faîtière.

Rentabilité décuplée pour Helsana en 2019

La suppression définitive des droits de douane

Le succès de la Suisse repose sur le maintien de la baisse des impôts et de la déréglementation. Il s’agit en effet de la principale source de référence pour faire face à cette crise. En mettant en place un système économique, « intelligent », la Suisse peut limiter énormément les effets de la crise, souligne Heinz Karrer.

De ce fait, il importe d’annuler de manière définitive les droits de douane à titre d’exemple. Cela permettra entre autres d’alléger l’industrie manufacturière en grande partie. Au lieu de combler les déficits dans les caisses de la Confédération, cette option semble être la plus rationnelle, certifie le président d’Economiesuisse.

Par ailleurs, Heinz Karrer soutient que les dettes occasionnées par les dispositions mises en place contre la pandémie, d’une valeur approximative de 30 à 50 milliards de francs, soient pondérées dans le budget ordinaire de la Confédération. Le remboursement pourrait se faire sur une durée de 30 ans, en puisant sur les réserves de crédit, les recettes extraordinaires et les répartitions de bénéfices de la Banque Nationale suisse (BNS).

 

En savoir plus sur le chômage et son actualité:



risus pulvinar Curabitur quis id, ipsum venenatis, tempus facilisis risus.