Easyjet va licencier 700 employés

Easyjet va licencier 700 employés

Restructuration chez Easyjet : trois sites vont fermer et 700 pilotes licenciés

Tout comme ses concurrents, EasyJet enregistre une chute implacable de la demande à cause du Covid-19. Pour survivre, la compagnie a annoncé mardi un plan de restructuration impliquant la suppression des 700 postes de pilotes et la fermeture de 3 bases au Royaume-Uni. La société n’a fait aucun commentaire concernant le nombre de postes qui seront touchés par cette décision. Elle a certifié que la société va fermer ses bases de Stansted, de Southend et celle de Newcastle. Toutefois, elle va toujours desservir depuis ces aéroports. À l’heure actuelle, compagnie low-cost immobilise 163 avions dans ses 11 bases britanniques.

« Ce sont des dispositions très pénibles à acquiescer » néanmoins « face à la baisse de la demande, nous sommes contraints de réduire le personnel et le nombre d’avion », explique Johan Lundgren, directeur général de l’entreprise, mentionné lors du communiqué. Ultérieurement l’annonce du plan de refonte nécessitant le licenciement de 4500 employés, notamment le tiers de ses effectifs, l’entreprise s’est entretenue avec les syndicats. Comme ses concurrents, l’entreprise doit économiser pour rester dans la course.

Disposition trop exagérée

Selon le syndicat de pilotes Balpa, 727 postes de pilotes seront touchés parmi les 2300 employés au Royame-Uni. « Une mesure démesurée, car une fois que la relance sera engagée, Easyjet aura des problèmes à trouver des pilotes disponibles, durant les deux années à venir », appuie Brian Strutton, secrétaire générale de Balpa.

Le syndicat rapporte que la société a profité du chômage partiel et d’un prêt de 600 millions de livres des pouvoirs publics au Royaume-Uni. D’après ce dernier, les vols vont reprendre prochainement surtout avec la saison estivale. Aussi, la compagnie n’aura pas assez de pilotes à son actif, vu que 80 % d’entre eux seront encore en chômage partiel.

L’entreprise a d’ailleurs levé 419 millions de livres sterling grâce à la cession de nouvelles actions. Cela devrait permettre à la compagnie de consolider ses finances face à la crise. Les activités d’Easyjet ont redémarré en mi-juin, mais la reprise se fait encore très lentement. Selon la société, le retour à la normale ne sera pas effectif avant 2023.

Airbus va biffer 11 % de ses effectifs

Airbus envisage de licencier environ 15 000 employés, entre autres, 11 % de ses effectifs à l’échelle internationale. Cette décision a pour objectif d’ajuster et de soutenir le bon déroulement de ses activités face à la crise. Approximativement 5100 salariés seront licenciés en Allemagne, 5000 en France, 1700 au Royaume-Uni, 900 en Espagne et 1300 sur les autres sites de la compagnie à travers le monde, a souligné le groupe mardi soir au cours d’un communiqué.

 

En savoir plus sur le chômage et le licenciement :



Praesent lectus suscipit venenatis, quis, leo.