Crédit Suisse

Divergences entre deux banques

Crédit Suisse

Crédit Suisse ! Il y a toujours eu une certaine rivalité entre les deux grandes banques nationales ; Crédit Suisse et UBS. En 2015, la banque UBS laisse derrière lui le Crédit Suisse qui a perdu plusieurs milliards de francs alors que dans le même temps, UBS voyait ses chiffres grimper ! Le Crédit Suisse a dû supporter une restructuration et des charges héritées d’un passé récent et UBS profite d’une restructuration réussie. Dans le passé, le Crédit Suisse pouvait se targuer de bien passer les crises financières, mais elle a vite déchanté en ne s’adaptant qu’insuffisamment aux nouvelles réalités du marché. Les changements internes et un assainissement tardif de ses charges financières structurelles ont mis le Crédit Suisse en difficulté.

 

Contactez nous

 

Crédit Suisse : Des pertes par milliards en 2015 !

Si UBS a présenté un excellent résultat, le meilleur depuis la crise financière, le Crédit Suisse a de son côté perdu plusieurs milliards de francs en 2015. La différence entre nos deux plus grands établissements bancaires Suisses vient des coûts liés à plusieurs acquisitions manquées du Crédit Suisse et ses nombreux démêlés judiciaires, bien qu’ancien mais ayant grevés ses chiffres pour 2015.

 

Crédit Suisse : Divergences entre les deux banques !

Les chiffres ne mentent pas ! Vous trouverez de nombreuses divergences entre le Crédit Suisse et UBS ; UBS a depuis 2013 un meilleur rendement en gestion de fortune. UBS a de meilleures résultats dans le domaine de l’investissement. Pour les bénéfices, UBS après une baisse de 5% depuis 2013 remonte d’un cinquième alors que dans le même temps, le Crédit Suisse baisse d’un cinquième. L’on peut dire que cette différence provient du commerce des titres à taux fixe que le Crédit Suisse veut se séparer alors que UBS s’en est déjà séparé.

 

Crédit Suisse : Des économies dans tous les secteurs !

En Suisse la différence entre les deux banques nationales est très faible. Les deux banques ont développé des produits d’intérêts mais s’enfoncent sur les produits des commissions. Concernant les résultats avant impôt, UBS passe devant le Crédit Suisse après avoir optimisé ses affaires depuis quelques années alors même que dans le même temps, les résultats du Crédit Suisse ont fluctué. En comparaison, le Crédit Suisse à une moins bonne relation entre les revenus et les dépenses. Les économies sont à l’ordre du jour au Crédit Suisse et l’on parle de 1600 postes biffés d’ici 2018 alors même que le Crédit Suisse a entre 2014 et 2015 créé plus de nouveaux postes en Suisse.

 

Contactez nous

 



7c920d83f75313ea4ae2ff00d1016b82UUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU ut dictum nunc ipsum efficitur. venenatis sit ut ipsum eleifend porta.