assurance chômage


Constellium licencie 120 personnes en Suisse

Leader mondial dans la fabrication de produits et services en aluminium, Constellium est présent en Suisse avec trois usines et un bureau dans le canton du Vallais. Au niveau mondial, Constellium représente plus de 9 000 employés et le chiffre d’affaire de l’entreprise en 2011 a été de 3,6 milliards d’euros. Malgré ces chiffres, des licenciements vont être opérés.

 

Pourquoi licencier ?

Ce plan de licenciement concerne plus d’une centaine de postes pour l’ensemble des sites, qui comptent 900 personnes. 120 personnes vont subir un licenciement suite à “la forte valeur du franc suisse par rapport à l’euro, la concurrence accrue et la baisse de la demande européenne”. C’est le mardi 26 juin que la nouvelle du licenciement a été annoncée aux collaborateurs, partenaires sociaux et autorités politiques, alors que la rumeur d’un licenciement était déjà là. Simultanément à ce licenciement, Constellium Suisse va investir plus de 10 millions de francs dans le but de retrouver une croissance.

 

Réduire l’impact des licenciements

 

Des solutions vont être mises en place afin de réduire l’impact de ce licenciement : retraites anticipées, reclassements, indemnités de départ… Malgré ces mesures promises, les syndicats se trouvent profondément choqués par ce licenciement. “Nous sommes surpris par l’ampleur de la restructuration, nous avons l’impression que le personnel paie un très lourd tribut”, explique Blaise Carron, secrétaire d’Unia Valais. Il estime que les collaborateurs ne doivent en aucun cas payer les aléas économiques et les cours boursiers avec de tels licenciements.

 

Le licenciement : un problème universel

De nombreuses questions restent en suspens autour de ce licenciement chez Constellium. Les licenciements et le chômages sont des problèmes sociaux et économiques majeurs dans les pays développés. Une réflexion est nécessaire pour pallier à ces licenciements aux raisons peu valables. La question du licenciement et du chômage est au centre de bon nombre de préoccupations actuelles, mais les problèmes persistent.


assurance chômage


 

Sur le même sujet

Crédit Suisse pourrait supprimer près de 3’000 emplois

Droit au chômage

Bisbille au service de l’emploi de Neuchâtel

 

 

 

 



4e8659efd9c8076ad3f8be4f89819cbaVVVVVVV libero ut ultricies luctus efficitur. ipsum ut tristique sit Praesent