Coca-cola va supprimer 120 emplois en suisse

 

La crise engendrée par le coronavirus a aussi provoqué certains changements au niveau des habitudes de consommation des produits. L’entreprise Coca cola HBS Schweiz implantée suisse et que nous connaissons tous n’a pas échappé à la règle et se retrouve aujourd’hui dans l’obligation de supprimer près de 120 postes de travails durant les prochains mois à venir. Plusieurs employés se retrouveront donc malheureusement à la rue et devront faire valoir leur assurance complémentaire chômage.

Coca cola, le mastodonte des boissons gazeuses dos au mur

Coca-cola, qui se dit aussi Coca ou tout simplement Cola dans certains pays francophones et principalement Coke dans les pays anglophones, est une entreprise reconnue dans le monde pour ses différents produits, notamment pour sa boisson gazeuse qui n’est plus à présenter à tout le monde. Ayant vu le jour à Atlanta, l’entreprise numéro 1 au monde en boisson gazeuse existe en suisse depuis 1936. Il a été notifié que plusieurs millions de bouteilles sont consommés par jour. Mais malgré sa splendeur et sa position qui semble intouchable, le monstre américain devra mettre en place certaines mesures dans sa filiale en Suisse pour pallier les nombreux soucis rencontrés au niveau de quelques changements dans le comportement de ses consommateurs vos à vos de ses produits distribués en Suisse.

 

 

Effectivement, 120 postes de travail devront être supprimés au sein de l’entreprise filiale de renom Coca Cola. Pour la première fois dans l’histoire depuis sa naissance à Atlanta, elle se retrouve dos au mur. L’entreprise Coca Cola a été confrontée pendant un bon bout de temps déjà, à de nombreux changements au niveau des habitudes de consommation de ses produits, ce qui paraît incroyable dans la mesure où la consommation ne devrait pas être autant affecté par la pandémie. Mais en réalité, la crise n’aura servi qu’à accélérer le phénomène qui existait déjà depuis fort longtemps. Ce qui a poussé l’entreprise de référence en boissons gazeuses à adopter certaines mesures drastiques.

Les coupes se feront principalement dans certains secteurs

L’entreprise a déclaré par le biais d’un communiqué mercredi dernier qu’elle disposait à ce jour de 650 salariés en tout, répartie sur les deux sites de production en Suisse. On parle bien sûr de Dietlikon et de Vals. Les plus grosses mesures concerneront donc en priorité le siège de Brüttilsellen, qui se trouve dans les périphériques de Zurich. Les domaines d’activités les moins rentables feront aussi l’objet de quelques coupes.

 

Néanmoins, l’entreprise Coca-Cola HBS Schweiz a déclaré qu’un plan social solide sera mis en place pour aider les victimes à tenir le cap. L’objectif serait en ce sens, de convenir d’une entente qui pourrait satisfaire tous les employés concernés. Les négociations seront entamées au fur et à mesure mais au plus vite, selon l’évolution des suppressions de postes prévues.

 

Divers actualité sur le chômage et les licenciements en Suisse :

 

Personnel du Richemond licencié en appelle à Poggia

Pro Juventute licencie 8 personnes

Manifestation des employés de Merck Soreno contre un licenciement collectif

40 licenciements à l’aéroport de Genève

Constellium licencie 120 personnes en Suisse



id, ut sed Aenean Donec eget ultricies velit, dolor