Le chômage dans l’Union Européenne !

Il n’y a que le travail qui résoudra tous les problèmes de chômage en Europe.

Voici un descriptif du travail en Europe et dans les pays qui nous entourent. Vous trouverez des éléments ci-dessous qui nous font dire que nous sommes bien en Suisse avec le chômage le plus bas de tous les pays Européens ci-dessous !

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

Les salaires dans l’UE :

En matière de chômage dans l’Union Européenne, concernant le salaire minimum, il existe 7 pays de l’UE qui n’ont encore aucune législation en matière de salaire minimum légal. En effet, le salaire minimum peut varier très fortement entre tous les pays de l’UE ; Au Luxembourg, il est d’environ 1750 euros alors que dans le même temps, la Bulgarie atteint des sommets par le bas avec 130 euros, soit 14 fois moins. Le pourcentage du nombre de personnes percevant un salaire minimum est la plus grande en Bulgarie et en France avec plus de 15% de la population. Les meilleures élèves sont la Pologne et l’Espagne malgré tous ses déboires avec 3% de la population. Pour la France, il faut dire qu’actuellement, les entreprises engagent au niveau le plus bas, ce qui fait augmenter notre pourcentage tous les jours !

Différence des salaires dans l’Union Européenne !

En matière de chômage dans l’Union Européenne, voici les différents salaires que l’on peut trouver :

Les pires salaires les bas avec les plus grandes difficultés en matière de chômage dans l’Union Européenne :

Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne et particulièrement en Bulgarie ; le salaire est entre 130 euros et 360 euros
Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne et particulièrement en Roumanie ; le salaire est entre 130 euros et 360 euros
Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne et particulièrement en Lettonie ; le salaire est entre 130 euros et 360 euros
Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne et particulièrement en Lituanie ; le salaire est entre 130 euros et 360 euros
Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne et particulièrement en Estonie ; le salaire est entre 130 euros et 360 euros
Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne et particulièrement en Hongrie ; le salaire est entre 130 euros et 360 euros
Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne et particulièrement en Slovaquie ; le salaire est entre 130 euros et 360 euros
Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne et particulièrement en République tchèque ; le salaire est entre 130 euros et 360 euros
Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne et particulièrement en Pologne ; le salaire est entre 130 euros et 360 euros

Des salaires bas à se demander comment faire ensuite lorsque l’on tombe au chômage !

Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne en Grèce ; le salaire est entre 580 euros et 900 euros
Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne en Espagne ; le salaire est entre 580 euros et 900 euros
Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne à Malte ; le salaire est entre 580 euros et 900 euros
Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne au Portugal ; le salaire est entre 580 euros et 900 euros
Ne tombez pas au chômage dans l’Union Européenne en Slovénie ; le salaire est entre 580 euros et 900 euros

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

Des salaires bas pour tout employé en Suisse mais habituels pour les membres de l’UE !

Ne tombez pas au chômage en France ; le salaire est entre 1150 euros et 1850 euros
Ne tombez pas au chômage en Belgique ; le salaire est entre 1150 euros et 1850 euros
Ne tombez pas au chômage en Irlande ; le salaire est entre 1150 euros et 1850 euros
Ne tombez pas au chômage en Luxembourg ; le salaire est entre 1150 euros et 1850 euros
Ne tombez pas au chômage en Pays-Bas ; le salaire est entre 1150 euros et 1850 euros
Ne tombez pas au chômage en Royaume-Uni ; le salaire est entre 1150 euros et 1850 euros

Notre avantage en Suisse en matière de chômage : La nouvelle assurance chômage complémentaire !
En effet, chaque concitoyen peut décider de prendre une assurance chômage complémentaire. Cela évite d’avoir une trop grande différence de traitement entre le moment de sa lettre de licenciement et sa période de chômage en Suisse ou l’on va vous enlever 20% ou 30% de votre dernier salaire. Consultez-nous au 0848 40 09 02 et posez les questions que vous désirez. Vous pouvez également nous envoyer notre formulaire pour vous inscrire directement en ligne sur www.chomage.ch.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

We Club c’est :

Chômage en Europe                                           Chômage dans l’UE
Chômage dans l’Union Européenne                      Assurance chômage
Statistique chômage dans l’Union Européenne      Assurance chômage complémentaire



93e341ba1d7516668600f39d0797e9b2KKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK id, risus. commodo Praesent dolor Aliquam Lorem diam dapibus consectetur ut sem,