Chômage partiel

assurance chômage


Chômage partiel

 

Serait-il possible de vivre une vie décente en travaillant seulement 15 heures par semaine et en percevant une allocation du chômage partiel comme audacieusement proposé par l’économiste tchèque Tomás Sedlácek?
Le chômage partiel serait la vie de rêve pour certains. Un cauchemar pour d’autres… Comment convaincre une population dépendante depuis des générations du système capitaliste actuel, qui n’ait songé à une alternative qu’en feuilletant les livres d’histoire ou en visionnant des films futuristes de science-fiction, dont les ancêtres, qui ne savaient même pas ce que c’était le chômage partiel, ont passé leur vie entière à “produire” pour nous permettre d’avoir une vie meilleure ; du fait qu’il serait peut être mieux de changer le système actuel pour un autre où l’on gagnerai moins d’argent mais où l’on aurait plus de temps grâce au chômage partiel?

Le chômage partiel par Tomás Sedlácek

Tomás Sedlácek est loin d’être le premier à avoir fait la suggestion d’un changement radical du système, des dizaines d’autres scientifiques en tout genre l’ont précédé, pas avec la formule du chômage partiel mais avec d’autres plans plus qu’intéressants. Parmi d’autres, le presque centenaire Jacque Fresco qui propose le “Venus Project”, un système entièrement basé sur les ressources naturelles, que selon lui pourrait permettre d’éliminer complètement le système monétaire (ainsi que le chômage partiel…) tout en préservant l’environnement et assurant un niveau de vie beaucoup plus élevé que celui dont on bénéficie actuellement.
Pour revenir à notre question principale, le plus difficile doit être sans doute de faire le premier pas, ce serait triste et rabaissant de devoir entamer le changement seulement quand on aura plus le choix! Travailler 15 heures par semaine avec un complément du chômage partiel permettrait à la classe ouvrière de respirer un peu, d’avoir plus de temps à consacrer à la famille, aux propres loisirs, aux arts, aux études, etc. Une grande partie de la population en serait contente! Mais… Qu’en serait-il des grands chefs d’entreprise, des dirigeants de haut niveau, des “passionnés” du travail? Seraient ils disposés à gagner moins d’argent et percevoir le chômage partiel? Ne penseraient ils pas que ce soit injuste d’avoir étudié toutes ces années pour se retrouver au chômage partiel?

Le chômage partiel est-il une solution ?

Toutes ces questions (et bien d’autres) sont celles qui se posent tous les économistes du monde. Le chômage partiel pourrait faire partie des solutions aux problèmes économiques actuels, ou pas… Une chose est sûre, si nous cherchons des solutions c’est qu’il y a un problème.
Définition du chômage partiel par Wikipedia

assurance chômage


Sur le même sujet


4b7eda55443b23f63c9200ca3bf1f045#################### at ut Aliquam non neque. fringilla felis pulvinar