assurance chômage


Les emplois à durée déterminée augmentent en Suisse

Selon un récent rapport de l’Organisation internationale du travail, le modèle classique du salariat est de plus en plus souvent remplacé par des formes d’emplois flexibles, comme le temps partiel, les contrats à durée déterminée, le travail sur appel, les stages ou encore le travail temporaire. Si ces formes de travail peuvent offrir une certaine liberté aux employeurs comme aux travailleurs, elles peuvent également se transformer en emplois précaires.

 

Quels sont les emplois précaires et qui est touché ?

Un emploi est défini comme précaire lorsque le travailleur peut ressentir une insécurité relative non souhaitée, et que cet emploi lui fournit un revenu inférieur à 60% du salaire médian. De nos jours, un peu plus de 3% des Suisses sont considérés être en emploi précaire. Ce sont surtout les emplois à durée déterminée et le travail sur appel qui progressent en Suisse. Mais les deux-tiers des nouveaux emplois précaires à durée déterminée sont des stages. Cependant, il faut préciser que ce type d’activité n’est généralement que temporaire, car plus de 60% des personnes qui ont contracté un emploi précaire finissent par retrouver des conditions professionnelles normales.

 

À la hausse dans toutes les branches

Les personnes les plus exposées à un emploi précaire sont les femmes, les jeunes de 15 à 24 ans, les étrangers et les personnes ayant un faible niveau de formation. La proportion d’emplois précaires varie beaucoup selon les branches d’activité. Ainsi, les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, des services personnels et des services privés aux ménages connaissent un taux d’emplois précaires supérieur à la moyenne. A l’opposé, la proportion d’emplois précaires est remarquablement basse dans les branches du crédit et des assurances. Cependant la tendance est à la hausse dans toutes les branches.


assurance chômage


 

Sur le même sujet

Disparition d’emplois par millions

10% des emplois industriels menacés par la révolution numérique

Les CFF pourraient supprimer 900 emplois

 

 



48c9f7939da70ab4698bc3870ebe3a01(((((((((((((((((( at dictum Praesent amet, facilisis nec quis