CAP protection juridique

 


assurance chômage


Assurance chômage frontalier !

Assurance chômage frontalier ! Nous parlons dans cette page du problème des frontaliers avec leur assurance chômage frontalier, mais avant de développer ce domaine qui fait mal à tous les frontaliers au chômage, nous développons les avantages de venir travailler en Suisse. La Suisse est un pays à part en Europe. A part car elle ne fait pas partie de l’économie européenne et sa monnaie est unique. C’est aussi pour cela qu’elle attire de nombreuses personnes à la recherche d’un emploi ; son taux de chômage étant l’un des plus bas en Europe. Dans l’emploi, plus de 50000 employés viennent de France qui ont compris que leur intérêt était de vivre en France et de travailler en Suisse. Des prix moins chers dans la consommation de tous les jours, des loyers bien plus bas et l’avantage de pouvoir vivre autrement que les Suisses, le frontalier est roi en Suisse tant qu’il a un emploi. Le salaire d’un frontalier est 3 fois plus élevé qu’en France voisine et de plus en plus de jeunes viennent pour trouver un emploi.

 

Français ou Suisse à égalité dans le travail !

Dans la loi du 1er juin 202 et les accords bilatéraux, il est dit qu’il y a un principe d’égalité de traitement entre les Suisses et les étrangers qui travaillent en Suisse. Dans cette loi il est dit que l’assuré est soumis à tous les principes sociaux du pays où il travaille. Par contre dans le domaine du chômage, le frontalier est bien soumis à notre assurance chômage frontalier, mais ne touchera ses indemnités que depuis son pays de résidence la France. Il s’agit là pour le frontalier d’un principe qu’il doit subir mais qu’il ne peut comprendre. Régler une assurance chômage en Suisse et se faire indemniser par la France à un taux très bas n’est pas facile à admettre. Tout cela vient aussi du fait que depuis début 2007, la libre circulation des personnes fait que de plus en plus de frontaliers français arrivent en grand nombre à Genève et en Suisse. Si les frontières disparaissent, cela va donner de plus en plus d’européens à nos portes et le gouvernement Suisse ne veut pas payer le chômage des habitants hors de la Suisse !

En cas de licenciement en Suisse, votre assurance chômage frontalier ne vous offrira qu’environ 57% de votre dernier salaire !

Le chômage est financièrement catastrophique pour un frontalier ! Le chômage peut être une cause de gros problèmes pour les frontaliers. Retourner dans un Pôle Emploi, faire toutes les démarches pour toucher le chômage en France et faire des recherches d’emploi, c’est ce qui attend le frontalier qui se retrouve au chômage et si son emploi se trouve en Suisse. Le problème principal, c’est la différence entre son salaire en Suisse et ses indemnités françaises. En moyenne, votre assurance chômage frontalier ne vous offrira que 57% de votre dernier salaire alors même qu’en vivant en Suisse, les indemnités chômage seraient de 70 voir 80%.

Il est possible de toucher son chômage en Suisse dans un cas uniquement !

Il est vrai qu’il est possible de toucher son assurance chômage frontalier en Suisse et recevoir des indemnités chômage de la Suisse en tant que frontalier dans un, voir deux cas précis. Le premier cas, si vous travaillez en Suisse à mi-temps. Dans ce cas précis, votre assurance chômage frontalier vous versera le 70 ou le 80% de votre dernier salaire depuis la Suisse. Le deuxième cas, si vous travaillez en Suisse à ¾ de temps. Dans ce cas précis, votre assurance chômage frontalier vous versera là encore le 70 ou le 80% de votre dernier salaire.

 Les démarches à suivre en cas de licenciement !

Si vous venez de vous faire licencier, votre assurance chômage frontalier ne vous servir pas en Suisse. Vous devez en premier demander un certificat de travail à votre employeur et faire une demande d’un formulaire important ; Le E301 que vous devrez demander à la caisse de chômage de la ville ou vous travaillez. Ensuite, vous devrez rassembler les documents suivants : Une attestation de votre employeur, une copie de votre lettre de licenciement, de votre contrat de travail, des fiches de salaire, de votre carte d’AVS et d’identité. Avec tous ces documents, vous devrez vous rendre à Pôle-Emploi pour vous inscrire. Il est également possible de s’inscrire par le net sur www.pole-emploi.fr ou par téléphone au 3949. Inscrivez-vous rapidement pour ne pas vous faire pénaliser ! Vous recevrez rapidement un rendez-vous pour présenter vos documents dont le formulaire E301 et les autres documents comme ; votre carte de la sécu, un relevé d’identité bancaire entre autres documents. Attention de supprimer votre assurance maladie en Suisse, annulez vos allocations familiales, reprendre si cela est possible ou non, votre argent de la caisse de prévoyance professionnelle LPP et vous réinscrire en France à votre caisse d’assurance maladie et votre caisse d’allocations familiales.


assurance chômage


 

L’assurance chômage frontalier privée est la seule solution pour vivre une période de chômage sereinement.

Comment vivre en France en tant que chômeur si l’on a deux voitures, une maison à régler, des crédits, des assurances, des loisirs et toutes les autres factures obligatoires comme le gaz, l’électricité et les téléphones portables. Il faut vivre avec environ 57% de son dernier salaire et si cela est déjà difficile pour un Suisse avec 70 ou 80% de son dernier salaire, comment faire avec encore beaucoup moins ? La solution, We Club la propose depuis maintenant une année ; c’est l’assurance chômage frontalier privée. Une assurance chômage frontalier vous redonnera l’envie et le sourire pour retrouver rapidement un nouvel emploi en Suisse. Avec la nouvelle assurance chômage frontalier, vous toucherez 57% de votre dernier salaire versée par votre caisse de chômage en France et un montant entre 500 francs Suisse et 5000 francs Suisse pendant 6 ou 12 mois selon vos besoins avec ou sans 3 mois d’attente. Pour toucher les indemnités de notre nouvelle assurance chômage frontalier, vous devez au préalable, être inscrit depuis 90 jours. Après ce délai, vous pourrez toucher le montant choisi lors de votre souscription.

Quelle prime pour quelles indemnités ?

Nous avons peut-être soulevé quelque chose chez, un intérêt certain sur notre assurance chômage frontalier privée ! Nous le comprenons, surtout pour un frontalier qui va perdre autant d’argent tous les mois dès lors qu’il est au chômage. Nous vous donnons ci-dessous quelques chiffres importants pour vos indemnités chômage futurs. Si vous perdez entre 50 et 60% de votre dernier salaire, il vous faudra certainement démarrer tout de suite vos primes pour des montants de 1500 francs, 2000 francs ou 300 francs.

Primes de votre assurance chômage frontalier pour 1500 francs :

Pour 20,10 francs de primes mensuelles avec un délai d’attente de 3 mois, notre assurance chômage frontalier vous versera 1500 francs pendant 6 mois

Pour 46,65 francs de primes mensuelles sans délai d’attente de 3 mois, notre assurance chômage frontalier vous versera 1500 francs pendant 6 mois

Pour 79,45 francs de primes mensuelles avec délai d’attente de 3 mois, notre assurance chômage frontalier vous versera 1500 francs pendant 12 mois

Pour 109,55 francs de primes mensuelles sans délai d’attente de 3 mois, notre assurance chômage frontalier vous versera 1500 francs pendant 12 mois

Primes de votre assurance chômage frontalier pour 2000 francs :

Pour 26,80 francs de primes mensuelles avec un délai d’attente de 3 mois, notre assurance chômage frontalier vous versera 2000 francs pendant 6 mois

Pour 60,90 francs de primes mensuelles sans délai d’attente de 3 mois, notre assurance chômage frontalier vous versera 2000 francs pendant 6 mois

Pour 105,90 francs de primes mensuelles avec délai d’attente de 3 mois, notre assurance chômage frontalier vous versera 2000 francs pendant 12 mois

Pour 146,10 francs de primes mensuelles sans délai d’attente de 3 mois, notre assurance chômage frontalier vous versera 2000 francs pendant 12 mois

Primes de votre assurance chômage frontalier pour 3000 francs :

Pour 40,20 francs de primes mensuelles avec un délai d’attente de 3 mois, notre assurance chômage frontalier vous versera 3000 francs pendant 6 mois

Pour 91,30 francs de primes mensuelles sans délai d’attente de 3 mois, notre assurance chômage frontalier vous versera 3000 francs pendant 6 mois

Pour 158,85 francs de primes mensuelles avec délai d’attente de 3 mois, notre assurance chômage frontalier vous versera 3000 francs pendant 12 mois

Pour 219,10 francs de primes mensuelles sans délai d’attente de 3 mois, notre assurance chômage frontalier vous versera 3000 francs pendant 12 mois

Pour votre assurance chômage frontalier privée, contactez vite We Club !

N’attendez pas de tomber au chômage ou de recevoir votre lettre de licenciement pour vous inscrire à notre assurance chômage frontalier privée, il sera trop tard, n’oubliez-pas que vous avez 3 mois de dédit avant que nous prenions en compte votre contrat. Alors pour vivre une période de chômage sans problème financier et garder le moral pour faire vos recherches d’emploi, ou pour simplement travailler en confiance sans se poser de questions sur le la crise et les lendemains difficiles, contactez We Club par téléphone au 026 913 01 10 ou souscrivez en ligne sur www.mon-chomage.ch.


assurance chômage


 

Sur le même sujet

L’assurance chômage pour les frontaliers

Mieux que votre assurance chômage pour frontaliers !

Les étrangers plus touchés par le chômage en Suisse

 

 



0a6bef240b50b0e1843ee4d6ea2aeb5eSSSSSS elit. consectetur facilisis elementum id quis eleifend leo. leo