Air-Glaciers suppression de 60 emplois

La suppression de 60 emplois au vu de la restructuration de Glaciers

La compagnie d’hélicoptère biffe 41 % de son personnel. Philipp Perren, président du conseil d’administration d’Air Glaciers, souligne mercredi : « Il s’agit d’une situation désastreuse et nous souhaitons préserver le maximum de postes. »

Il n’est pas évident de déterminer actuellement à quel niveau les sept sites seront touchés. Ce qui est certain, c’est la cession du site La Chaux-de-Fonds à une autre compagnie, relate Philipp Perren.

La diminution des vols

Le conseil d’administration d’Air-Glaciers SA a avisé son personnel par visioconférence mardi soir des dispositions à prendre pour sauver l’entreprise. Ce dispositif pourrait concerner jusqu’à 60 postes. La crise du coronavirus a engendré une chute de plus de 90 % des vols de sauvetage et de 70 % du secteur commercial. Pour l’exercice 2019, celles-ci devraient franchir 1,5 million de francs. Selon le conseil d’administration, les pertes pour l’exercice 2020 pourraient provoquer la faillite de la société.

Air-Air-Glaciers suppression de 60 emploisGlaciers suppression de 60 emplois

L’afflux de licenciement : un choc pour les employés

« Les employés étaient conscients de la situation de l’entreprise, mais ils ont été offensés par le nombre de licenciements, rétorque Bernard Tissieres mercredi auprès de Keystone-ATS. À cause des mesures sanitaires en rapport avec la pandémie, le syndicat devra revoir les propositions du personnel d’Air Glaciers par vidéoconférence. Le licenciement est déjà en cours vu que la société a déjà avisé l’Office cantonal du travail, énonçait SCIV lors d’un communiqué mardi soir. Ils peuvent émettre des propositions jusqu’au 20 mai pour empêcher les licenciements ou réduire le nombre. Pour l’heure, les services de sauvetage et de transport sont toujours opérationnels. Pour des raisons sanitaires, la reprise des vols commerciaux est indéfinie.

Air-Glaciers et Air Zermatt : un partenariat en vue

En Mars, Air-Glaciers avait indiqué son intention de collaborer plus étroitement avec son concurrent Air Zermatt tout en conservant leurs identités et directeurs.

Air Zermatt dispose d’un agencement assez léger, soulève Philipp Perren. “Pour le moment, les effets de la crise ont été freinés par le chômage partiel et les travailleurs saisonniers. Nous prévoyons de nous en sortir de cette façon, maintient-il.

Basée à Sion, Air Glaciers a été créé en 1965 par Hermann Geiger, Fernand Martignoni et Bruno Bagnoud. Elle aurait en sa possession plusieurs avions et plus de 15 hélicoptères. Quant à Air Zermatt, elle dispose d’une dizaine d’hélicoptères avec 75 collaborateurs.

 

En savoir plus sur les licenciements dans les entreprises:



ut venenatis dictum Nullam Aenean sed accumsan ipsum velit, ut