energie-renouvelable

assurance chômage


85000 créations d’emploi en Suisse ?

Aujourd’hui, le secteur des énergies renouvelables a déjà permis 22300 créations d’emploi, et ce pour des postes à plein temps. C’est un chiffre qui équivaut à 0,6% de l’ensemble des emplois. La Fondation Suisse de l’énergie estime tout de même que si le potentiel de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables est pleinement utilisé, 85000 créations d’emploi pourraient s’effectuer en Suisse d’ici à 2035. Le potentiel de ces énergies étant encore très peu utilisé, les chiffres évoqués par l’étude publiée ce mercredi permettent “de grands espoirs pour le développement du nombre de créations d’emploi dans ces branches”.

Selon cette étude, les villes de Zurich et Berne pourraient profiter de plus de 10000 créations d’emploi, notamment dans les branches de l’électricité, de l’électronique et des machines, ou même encore dans le développement et le conseil. D’autres créations d’emploi sont à prévoir dans le Valais, les Grisons ou même encore au Tessin, grâce à l’expansion du secteur éolien. Sans oublier le canton de Vaud, où est produite de l’énergie par biogaz, qui promet davantage de créations d’emploi. Cependant, le canton de Berne reste le leader dans tous les domaines. Dans les cantons des Grisons, du Jura, d’Uri ou bien encore du Valais, qui sont des cantons à faibles infrastructures, la créations d’emploi, créations d’emploi, ce qui ne sera pas le cas des régions urbaines.

Précisons que l’estimation concernant le nombre de créations d’emploi provient d’un calcul brut. En effet, les emplois supprimés dans l’industrie du nucléaire y sont occultés. D’après Felix Nipkow, directeur de projet de la Fondation Suisse de l’énergie, la dislocation de ce secteur devrait tout de même engendrer des créations d’emploi durant des décennies encore. Toujours selon lui, les 85000 créations d’emploi formulés par l’étude proviennent d’un calcul prudent. “Le potentiel de l’eau et de la géothermie n’ont pas été pris en considération”, précise-t-il.


assurance chômage


 

Sur le même sujet

En pleine crise Nestlé fait preuve d’exemple

Emplois bancaires en Suisse : fort recul !

Le taux de chômage le plus bas depuis 6 ans

 

 

 

 

 



35119f13338d4ab8cdd3fcfe37227a36YYYYYYYY quis, elit. Donec consectetur risus. id, elementum