450 licenciements chez Logitech

assurance chômage


Licenciements chez Logitech

Le 26 avril 2012, le directeur de la firme Logitech, M. Guerrino de Luca, annonçait un nouveau plan de restructuration et donc de licenciement destiné à économiser près de 80 millions de dollars par an.
Fin mai 2012, un nouveau couperet est tombé sur la nuque des employés de Logitech : c’est un nouveau licenciement énorme avec près de 450 postes de travail à travers le monde (soit 13% de ses effectifs au total) dont 45 postes en Suisse romande. Un licenciement de masse perçu comme un choc par les employés et dont la restructuration devrait profiter à Logitech d’ici le second trimestre 2013.

Chiffre d’affaires a baissé de 3%

Sont concernés par ce licenciement majoritairement les cadres de l’entreprise. Reste tout de même une interrogation sur la proportion des départs anticipés et volontaires sur celle d’éventuels aménagements dans cette restructuration, ce licenciement massif. On parle d’une économie de 64 millions d’euros qui servirait alors à éponger les mauvais résultats d’un produit essentiel chez Logitech, la Logitech Revue. Un licenciement économique en pleine période de crise.

Même si son partenariat avec le géant Google sur le projet d’une télévision connectée semblait bien partie avec un investissement de 100 millions de dollars, Logitech avait du abandonner le projet et les ventes s’étaient montrées extrêmement décevantes. Le licenciement montrait déjà le bout de son nez.
Du coup, Logitech a vu son chiffre d’affaire baisser de 3% au cours du 4e trimestre 2011 (malgré un bénéfice en hausse), la question du licenciement pour pallier à ce déficit n’était qu’une question de temps. Désormais, la firme souhaite se concentrer sur des produits plus restreints mais au positionnement haut de gamme afin de ne pas répéter encore et encore cette tragédie que représente le licenciement de 450 personnes dans le monde.

2798 salariés en Suisse

Bien que Logitech emploie près de 7000 personnes par le monde dont 2798 en Suisse, le licenciement de 45 effectifs est un véritable coup de massue. La réorganisation implique une charge avant impôt de 35 millions de dollars principalement liée au licenciement de tous ces effectifs.

D’après Bracken Darrell qui va s’occuper de la direction début 2013, ce licenciement est hélas nécessaire pour assurer un futur et un succès escompté.
L’important, malgré ce licenciement, est de positionner de nouveau Logitech et la rendre compétitive en vue d’améliorer sa croissance et sa rentabilité, en utilisant une stratégie qui vise à proposer moins de produits mais plus incisifs. Et pour alléger les structures et être plus efficace (et éviter un licenciement supplémentaire), le futur responsable de la direction a donc puisé pour ce licenciement dans les postes de responsable ventes et en marketing à travers le globe.

Ça n’arrive pas qu’aux autres n’oubliez pas de souscrire une assurance chômage complémentaire.


assurance chômage


Sur le même sujet


16ec5c1a2dee22b3b5f2a6b8a5d0a7b9jjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj Aenean velit, eleifend adipiscing elit. diam accumsan Lorem ipsum mi, sem, elementum