épagneul breton

L’épagneul breton


Assurance pour les animaux


L’épagneul breton

Origine

Bretagne, France

 

Histoire

Bien que l’origine française du chien Epagneul breton soit largement acceptée par les historiens, certains penseraient, en fait, qu’il est originaire d’Espagne. Cependant, il existe une controverse quant à l’impossibilité de développer cette race au poil long dans un climat chaud, comme c’est le cas dans la péninsule ibérique.

Même avec ce manque d’accord concernant leur lieu d’origine, il est largement admis que l’épagneul breton descend du soi-disant “chien Oyesel”, qui s’est développé à travers le croisement entre les chiens Spaniel et Setters.

Il est également connu sous le nom de Brittany Spaniel dans les pays qui parlent anglais, cette race étant très répandue dans la région de Bretagne. Aux États-Unis, on l’appelle aussi juste Brittany.

Le premier exemplaire de la race à avoir été officiellement présenté date de 1896. Cependant, ce n’est qu’en 1907 que le premier club a été créé pour rassembler les éleveurs de cette race. Cette année-là, le premier standard de race a été établi, recevant le nom “Epagneul Breton à queue courte”. Il est originaire de la région de Callac, située au centre de la Bretagne, se développant en France et devenant très populaire. Dès lors, cette race a commencé à être exportée dans le monde entier.

L’épagneul breton a été créé pour aider à la chasse, se distinguant principalement pour être très dédié et concentré sur son objectif. Son odorat, étant très efficace, il était d’une grande utilité dans la chasse dans les champs. Cela fait de lui un chien apprécié des chasseurs, puisque l’épagneul breton allie la polyvalence de l’efficacité dans ses activités et aussi le tempérament d’un compagnon.

Sa fonction est de rester debout en pointant l’endroit où se trouve la proie. Après avoir été abattue, la proie est recherchée par le chien, soit sur terre soit dans l’eau. Il peut également chasser sur des kms si nécessaire, c’est pourquoi il est même considéré comme difficile pour certains chasseurs de l’accompagner.

 

Caractéristiques

L’épagneul breton est un chien de taille moyenne, il mesure de 47 à 51 cm et pèse environ 14 kg à 18 kg. Il possède les poils fins et soyeux qui peuvent être légèrement ondulés ou pas. Les couleurs de sa robe qui sont acceptées pour cette race sont blanc et noir, blanc et marron, blanc et orange, blanc et fauve, ou tricolore. La queue peut être droite ou tombée.

Ses yeux sont un peu ovales, les chiens qui les yeux plus couleur foncée sont plus recherchés. Parmi les caractéristiques de l’épagneul breton il est présenté comme étant un chien qui a une allure plutôt élégante, il est rapide et possède un odorat très pointu.

 

Comportement

L’épagneul breton est agile et a un tempérament docile. Pour cette raison, en dépit d’être un chien très utilisé par les chasseurs et d’être excellent dans ce rôle, il est également très populaire en tant que chien de compagnie.

Comme l’épagneul breton est très attentif et intelligent pour apprendre les commandes, il peut être entrainé très facilement. L’idéal est de le récompenser avec des collations quand il exécute correctement ce qui lui a été assigné.

La plupart des chiens de cette race sont faciles à dresser, bien que certains soient un peu têtus. La formation ne doit pas être faite agressivement, car cela peut faire du chien un animal timide et réservé. Il doit être entraîné fermement, mais aussi avec patience

C’est un chien très sociable et, en général, qui s’entend bien en présence de personnes avec lesquelles il n’est pas habitué. Le tempérament de l’épagneul breton est un animal plutôt gai et actif, qui aime s’amuser et interagir avec son propriétaire. Il a de l’énergie à revendre et est donc parfaitement adapté pour coexister avec les enfants, qu’ils soient petits ou grands.

En plus de sa personnalité docile, le petit épagneul breton, parce qu’il est petit, c’est aussi une des caractéristiques pour ceux qui souhaitent avoir un chien comme animal de compagnie, mais n’ont pas beaucoup d’espace pour en avoir un plus grand.

Ce chien est capable de s’adapter facilement aux situations les plus variées, ce qui en a fait une race très appréciée et demandée dans le monde entier. Il est un animal approprié pour être élevé dans des appartements ou des petites maisons, des environnements où il peut bien vivre. En outre, il peut supporter des conditions météorologiques les plus extrêmes beaucoup plus facilement que les autres chiens.

L’épagneul breton n’est pas un chien qui a l’habitude d’aboyer beaucoup. C’est aussi un animal qui reste propre longtemps, ce qui est bénéfique pour faciliter son entretien dans des espaces réduits.

Il est également idéal pour les personnes qui mènent une vie plus active, étant un animal qui peut suivre son maître dans de longues promenades et courses. Il a une grande résistance et peut accompagner son propriétaire dans tout type d’activité.

Le chiot épagneul breton aime s’amuser dans les environnements aquatiques et, pour cette raison, aime participer à des activités aquatiques. Malgré que ce soit un bon nageur, il n’est pas capable de rester longtemps dans l’eau.

 

Entretien

Le chien de race épagneul breton ne doit pas rester seul longtemps car cela peut l’ennuyer. Parce que c’est un animal très actif, il doit faire des activités physiques quotidiennes, être promené à l’extérieur.

Étant un chien plus rustique, l’épagneul breton n’a pas besoin de recevoir beaucoup de soins spéciaux, comme d’autres races de chiens. Cependant, comme il a tendance à développer des problèmes d’audition, ses oreilles doivent toujours être vérifiées et nettoyées. Cela permettra également d’éviter l’apparition d’infections dans cette région.

Le bain ne doit pas être donné trop souvent, seulement quand l’animal est sale. Le pelage a besoin d’un brossage hebdomadaire afin qu’il puisse maintenir sa brillance et aussi de retirer les poils tombés.

 

Santé

L’épagneul breton peut présenter une dermatite allergique, qui est généralement causée par des piqûres de puces. De plus, certains sont susceptibles d’avoir des problèmes d’audition et une dysplasie de la hanche.

Son espérance de vie moyenne est d’environ 10 à 12 ans.

Malgré que ce soit un chien très robuste, un contrôle annuel chez le vétérinaire est indispensable et une assurance pour animaux est fortement recommandée, pour éviter toutes dépenses non prévues.


Assurance pour les animaux


Sur le même sujet

Le Golden Retriever

Le Jack Russel Terrier

Le Labrador



2b76a2411fbc7d51f69263e0649cad46oooooooooooooooooooooo massa Donec mi, libero ante. Donec eleifend Curabitur