bouvier d'appenzell

Le bouvier d’Appenzell


Assurance pour les animaux


Le bouvier d’Appenzell

Origine

Suisse

 

Histoire

Le Bouvier d’Appenzell, aussi connu sous le nom d’appenzeller sennenhund, est originaire de Suisse, plus précisément de la région de Sennenhund. Il est un des quatre races de bouviers suisses.

Des spécialistes pensent que cette race serait descendante des chiens mastiffs, qui auraient été importés par les romains lors de l’invasion il y a 2000 ans.

Chien de grande taille et doté d’une grande force, très attentif, il était à l’époque utilisé comme chien de garde pour protéger les campements dans la région.

On l’appelle un berger parce qu’à cette époque, il était aussi largement utilisé par les fermiers pour aider à protéger et à garder le bétail dans les montagnes. Étant un animal grand, agile et intelligent, c’était le type idéal de chien pour cette fonction.

En raison de sa force, le bouvier d’Appenzell était encore utilisé pour tirer des charrettes et aider au transport du lait, du fromage et d’autres produits qui issus des fermes, ce qui a fait de lui le chien préféré des agriculteurs.

De nos jours, il est plus commun de le trouver dans son pays d’origine qu’ailleurs. Il est encore largement utilisé par les petits éleveurs pour aider à la garde du troupeau et protéger les troupeaux. Cependant, il est également utilisé comme un chien de compagnie, car il est extrêmement docile et adorable.

En 1853, il est cité pour la première fois dans le livre “La vie des animaux dans le milieu alpin” comme “un chien d’aboiement léger, poils courts, de taille moyenne et de diverses couleurs.” En 1898, le chien Appenzell a été décrit comme une race individuelle.

Le premier standard a été établi avec la collaboration du grand promoteur, “inspecteur de montagne” Max Siber, et ainsi la race s’est présentée à la première exposition internationale à Winterthur avec 8 exemplaires.

Grâce à l’initiative du professeur Albert Heim, qui a pris au sérieux son engagement auprès des chiens de montagne et des bouviers suisses, l’Appenzeller est entré dans le livre des races canines suisses. En 1906, il a fondé le “Club des Bouviers d’Appenzell” avec l’objectif de créer et promouvoir la race. Le standard de la race a été publié la première fois par le professeur Albert Heim en 1914 et par la FCI (Fédération Cynologique internationale) le 25 mars 2003.

 

Caractéristiques 

De taille moyenne, entre 52 et 56 cm avec un poids moyen de 32 kg pour un mâle et 50 à 54 cm avec un poids moyen de 24 kg pour une femelle, structure carrée, bien équilibré, musclé, très agile et habile, d’expression malicieuse.

Sa robe est tricolore, poil double, dense et brillant. Son sous-poil est dense, noir, brun ou gris, lisse.

La couleur de base est noire ou brun, avec des marques symétriques de couleur brun rougeâtre et blanc. Petites marques (taches) de couleur brun rougeâtre sur les yeux. Des taches brunes rougeâtres sur les joues, la poitrine (des deux côtés sur la région de l’articulation de l’épaule avec le bras) et sur les extrémités, la couleur brune rougeâtre doit être située entre le noir (ou brun) et le blanc. Des dessins blancs bien visibles commencent dans la région crânienne et suivent sans interruption la canule nasale, entourant partiellement ou totalement le museau, du menton, passant par la gorge sans interruption jusqu’à la poitrine, sur les quatre pattes, sur le bout de la queue, à l’arrière du cou ou à la moitié du col blanc est tolérée. Un collier blanc mince et continu est tolérable, mais pas souhaitable.

 

Comportement

Vif, avec un excellent tempérament, confiant et intrépide. Légèrement méfiant envers les étrangers, vigilant incorruptible, apprenti joyeux et facile.

Le Bouvier est le type de chien qui a besoin d’espace pour courir et s’exercer. Amical, docile et apprivoisé, il est une grande compagnie pour la famille, et aussi un excellent chien de garde, car il a un fort instinct de défense.

Il est génial pour les gens qui aiment avoir une vie bien remplie et qui ont assez de temps et de volonté pour jouer et marcher avec le chien.

Ce sont de grands chiens à élever avec les enfants. Ils aiment leur compagnie et sont toujours prêts à courir, sauter et attraper la balle. Avec d’autres animaux, ils s’entendent aussi bien et font des amitiés faciles, ayant une coexistence tranquille sans grands problèmes.

Ce sont aussi des chiens très intelligents, ils comprennent et obéissent aux ordres qu’ils reçoivent et apprennent toujours de nouvelles choses. Par conséquent, ils ont toujours été largement utilisés pour le travail le plus divers, car ils ont appris rapidement.

Ces chiens ont aussi pour caractéristiques d’être très curieux et attentifs, toujours à la recherche de nouveautés et de jeux différents, amusant enfants et adultes.

Le bouvier d’Appenzell a déjà été utilisé pour des sauvetages d’avalanche et de tremblement de terre.

Une autre caractéristique importante du bouvier d’’Appenzell est que, bien que docile, il a un très grand instinct de protection. Il est toujours conscient du bruit et des mouvements qui se produisent dans la maison, ce qui fait de lui un excellent chien de garde.

Déjà avec des étrangers, ce chien est très réservé. En ayant cet instinct protecteur, le chien est généralement assez méfiant envers les inconnus dans la maison.

Par conséquent, il est idéal que le jeune bouvier d’Appenzell ait été habitué aux visites dès son plus jeune âge afin qu’il ne devienne pas agressif dans ces situations.

 

Entretien

D’entretien facile il a juste besoin d’un brossage hebdomadaire.

Lors des périodes de mue, un brossage quotidien sera nécessaire pour enlever les poils morts.

Le bouvier d’Appenzell préfèrera la vie dans une grande maison de campagne, avec un jardin clôturé. La vie en appartement ne lui convient pas tellement.

Il s’adapte à toutes les situations de la famille et s’entend bien avec les enfants ou autres animaux domestiques vivant sous le même toit.

 

Santé

Le bouvier d’Appenzell est un chien solide, il n’y a pas de problèmes particuliers. Son espérance de vie est de 12 à 14 ans.

Un contrôle annuel chez le vétérinaire est tout de même indispensable et une assurance pour animaux es fortement conseillée, pour éviter des dépenses non prévues.


Assurance pour les animaux


Sur le même sujet

Le Bouvier Bernois

Le Castro Laboreiro

Le Cavalier King Charles spaniel



c81e176316b151ef1eb41dbc6afac4c7'''''''''''''''' dolor leo. elementum Donec non Nullam tempus quis suscipit