bouledogue français

Le Bouledogue Français

Le Bouledogue Français

Chiens d’agrément et de compagnie


 

 

Origine

Le bouledogue français est originaire de France

 

 

Histoire

L’histoire et les origines du Bouledogue Français sont assez opaques. En effet, pour les français, ce petit chien musclé tiendrait ses origines d’un chien autochtone et pour les anglais, il descendrait du Bulldog anglais. Il serait en effet issu de croisements entre l’ancien bulldog et de petits terriers durant les années 1850.

Avant 1835, les chiens étaient utilisés dans les combats et le Bulldog était connu par sa force et son courage. Dès lors les combats entre animaux ont été interdits et les bulldogs se sont diversifiés.

Un groupe d’éleveurs a voulu une race plus rapide et plus agile et a effectué des croisements avec des chiens terriers qui sont devenus le bull terrier et le Staffordshire bull terrier.

Ces croisements ont donné des chiens spécifiques pour les combats entre chiens et la popularité de cette activité a augmenté, malgré l’illégalité.

Un autre groupe de fans qui ne s’intéressait pas aux combats de chiens, a débuté la création d’un bulldog de petite taille d’un poids d’au moins 7,3 kg mais pas supérieur à 11,8 kg.

Le poids n’était pas la seule différence de ces chiens, leur constitution avait aussi changé.

Certains individus avaient les pattes arrière plus longues et d’autres avaient la tête plate et le museau long.

Ces chiens n’ont pas eu d’intérêt auprès des éleveurs de bulldogs anglais, cependant la race était appréciée par la classe ouvrière du pays qui aimait les chiens de petite taille.

Pendant que la révolution industrielle avançait en Angleterre, les artisans et particulièrement les dentellières entres autres qui exerçaient des travaux manuels, ont emmené leurs compétences et leurs chiens en France, où ils ont continué leurs commerces.

Les éleveurs de bulldogs anglais ont laissé leur pays et ont pris avec eux le petit bulldog en faisant que, en peu de temps, la race devienne presque éteinte au royaume Uni.

Vers la fin du XIX siècle, le bouledogue français était assez populaire en France et est retourné en Angleterre. Monsieur George Krehl est devenu un grand défenseur de la race et a importé en Angleterre plusieurs de ces chiens connus sous le nom de «  chien à oreilles de chauve-souris »

Quand des riches américains ont voyagé à Paris à la fin du XIX siècle, ils étaient sous le charme de ce petit chien qui était vu fréquemment dans les principales avenues de Paris.

Cette race de chien n’étant pas connue aux USA, les bouledogues français furent exportés vers les États-Unis.

D’autres croisements ont été réalisés, notamment avec le “Lillois”, un chien du Nord de la France aujourd’hui disparu et issu du Carlin.

La sélection et la fixation de la race du Bouledogue français eurent lieu en France à partir de 1850, date de son arrivée sur le territoire et plus particulièrement dans la région parisienne.

Le premier registre de bouledogue français a eu lieu en 1885, le premier club de la race, le Clube Marcel Roger, fut créé à Paris en 1888. La race fut officiellement reconnue par la SCC (société centrale canine) en 1898.

 

 

Caractéristiques

Le bouledogue est un chien de petite taille, il a un corps musclé, il est puissant, c’est un petit molossoïde.

Il a une taille entre 25 et 35 cm pour un poids de 8 à 10 kg.

Sa principale caractéristique sont ses oreilles, elles sont droites ressemblant à celles des chauves-souris.

Les yeux sont ronds et foncés.

Sa peau est plissée au niveau de la tête, son poil est court, doux et brillant, de couleur fauve ou blanc, bringée ou non.

 

 

Comportement

C’est un bon chien de compagnie, mais il peut aussi être utile comme chien de garde.

Très actif et joueur, il aime jouer avec les enfants.

Très affectueux, tranquille et patient, parfois il peut être têtu, il est nécessaire de bien l’éduquer.

Le bouledogue est très intelligent et sociable, il va avec n’importe qui, tout ce qu’il veut c’est de l’attention et des câlins.

Il adore dormir, mais a un petit défaut qui doit être pris en considération. Dû à la morphologie de sa tête et de son museau, il a tendance à ronfler plus fort qu’il devrait pour sa taille. Ainsi, si vous avez le sommeil léger et que vous vous réveillez facilement, ceci pourrait être un problème pour votre sommeil.

Malgré que ce soit un chien qui n’a pas besoin de beaucoup d’espace, il a besoin d’activité physique quotidienne surtout sous forme de jeux. Il est très fidèle et protecteur envers son maître.

Le bouledogue français n’aime pas la chaleur, il peut présenter des problèmes de santé lors de températures élevées.

Il s’adapte à tout, peut vivre en appartement comme ailleurs, mais il aime le confort et a besoin d’attention. Il doit impérativement vivre à l’intérieur.

Véritable éponge émotionnelle, très attaché à son maître, il ressent toutes ses émotions.

 

 

Entretien

Le bouledogue français ne demande pas d’entretien particulier, il n’aime pas trop l’eau et ne sait pas nager.

Les bains sont à éviter car ils peuvent causer une inflammation de la peau, un brossage régulier est suffisant.

Il ne demande pas à trop se dépenser, ce qui fait de lui le chien de compagnie idéal pour les personnes âgées, mais suivra sans problème son maître lors d’une balade.

Sensible à la chaleur, il ne faut pas le sortir sous le soleil ou le laisser dans une voiture.

 

 

Santé

Cette race est prédisposée à différents types de cancers, ainsi qu’à certaines malformations cardiaques et respiratoires dû à la forme de son museau ou aux températures élevées.

Il est sujet aussi à des problèmes de la colonne vertébrale comme la spina bifida ou hernies discales.

D’autres problèmes courants sont le surpoids, des problèmes de peau, si vous le baigner ou s’il sort sous la pluie, il est important de bien le sécher surtout au niveau des plis.

Une alimentation adéquate et un contrôle annuel chez le vétérinaire est indispensable.

Son espérance de vie est de 11 à 14 ans.

Une assurance pour animaux est fortement conseillée.


 



e4eae2ed20a0ccb346401a4f812e6262QQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQ id mattis mi, elit. Sed consequat. Curabitur leo. massa Lorem