berger blanc suisse

Le berger blanc suisse


Assurance pour les animaux


Le berger blanc suisse

Origine

Le berger blanc suisse provient de Suisse, c’est un chien descendant du berger allemand.

 

Histoire

C’est en 1890 que Max von Stephanitz créa l’idéal en matière de chien de berger allemand, mais en 1933, la couleur blanche étant considérée comme un défaut, elle n’est pas admise.

Les chiots blancs étaient alors mis de côté et euthanasiés.

C’est ainsi que la race des bergers allemands blancs a presque disparu du continent européen.

Certains éleveurs américains ont pris les bergers allemands blancs en Amérique et au Canada et après plusieurs croisements porteurs du gène blanc, en ont fait une race à part.

Aux USA que le berger blanc est devenu une vraie race, appelée berger blanc canadien.

En 1967, Madame Agatha Burch importe un mâle américain nommé « Lobo White Burch », né en 1966 et juste avant que l’AKC (American Kennel Club) ait rayé le berger allemand blanc de sa liste de races.

C’est ainsi qu’il a pu être inscrit en 1991, dans le livre des origines suisses (LOS) sous le nom de berger allemand blanc et devient ainsi la dernière race inscrite après les huit autres déjà existantes.

D’autres chiens en provenance des USA et du Canada sont arrivés par la suite et ainsi fût créé la race actuelle.

Plus tard, la FCI (Fédération cynologique internationale) décide de fermer tous les livres de descendance des bergers allemands blancs, pour en 2002, accepter provisoirement la race sous le nom de Berger blanc suisse.

En 2003, la FCI reconnait officiellement la race des bergers blancs suisses.

En 2011 la race fût divisée en deux, les bergers blancs suisses à poil long et les bergers blancs suisse à poil mi-long et sont jugées séparément lors des expositions, mais pour les deux races, seulement une couleur parfaitement blanche est admise.

Actuellement ces chiens se sont bien rependus en Suisse et dans toute l’Europe, il existerait plusieurs milliers de pure race.

Il a de plus en plus de succès, on a pu voir le berger blanc suisse au cinéma, dans le film « Volt, star malgré lui », qui sans doute a contribué à sa popularité.

 

Caractéristiques

Semblable en tous points avec le berger allemand au début, il s’est peu à peu éloigné de son ancêtre, aussi bien au point de vue caractère qu’anatomique.

De taille moyenne, c’est un chien robuste et musclé.

Ses yeux sont en forme d’amande, de couleur brun, brun-fauve.

Son poil est blanc, double, de longueur moyenne ou longue, qui peut être légèrement ondulé.

Le berger blanc suisse a une taille comprise entre 60 et 66 cm pour les mâles et une taille comprise entre 55 et 61 pour les femelles.

Son poids est de 30 à 40 kg pour un mâle et de 25 à 35 kg pour une femelle.

 

Comportement

Le berger blanc suisse est un chien qui a du tempérament, il est sûr de lui.

Très attentif, mais pas agressif, il est un peu réservé envers les inconnus.

Il a besoin d’un maître dominant mais calme car c’est un chien très sensible.

C’est un chien vigilant mais pas craintif, ce qui fait de lui un bon chien de garde, chien de défense, chien de recherche, chien d’avalanche, de catastrophe, chien policier, mais aussi comme chien de thérapie.

C’est un excellent animal de compagnie, plus doux que son ancêtre le berger allemand, il aime la présence humaine, très affectueux, il s’entend très bien avec les enfants.

Très docile et intelligent, il comprend très vite ce qui facilite l’apprentissage, cependant, vu sa sensibilité, il conviendra mieux le renforcement positif plutôt que la réprimande.

Vu son caractère méfiant envers les inconnus, il est important de le sociabiliser dès son plus jeune âge.

Le berger blanc suisse est très attaché à son maître et cherchera toujours sa présence et à lui faire plaisir. Il n’aime pas la solitude, il peut devenir malheureux, dépressif et destructeur s’il est laissé seul pendant plusieurs heures de la journée.

 

Entretien

Le berger blanc suisse est un chien très actif, il est important d’avoir du temps pour les balades durant lesquelles il pourra se défouler.

C’est un chien de berger, il a donc besoin de se dépenser pour être bien physiquement et mentalement.

Il s’adapte facilement aux températures et peut rester dehors toute l’année, cependant, Le berger blanc suisse ne devrait pas être trop exposé au soleil intense, du fait de sa couleur blanche.

L’entretien est plutôt facile, juste un brossage hebdomadaire est nécessaire.

Lors des périodes de mue au printemps et à l’automne, un bossage quotidien évite la formation de nœuds.

Un bain n’est pas nécessaire sauf s’il se baigne dans la mer ou en cas de salissure extrême, sinon, le brossage sera suffisant.

 

Santé

Le berger blanc suisse est un chien qui ne pose pas d’énormes problèmes de santé, cependant il est à certaines maladies qu’il partage avec le berger allemand comme la dysplasie de la hanche mais surtout du coude.

D’autres soucis comme des problèmes de peau sous forme d’allergies et la distorsion de l’estomac sont aussi à prendre en considération. Veuillez éviter de donner les repas 1h avant ou après les exercices pour minimiser ce problème.

Vermifuger le chien et le protéger des tiques est indispensable. En effet, les tiques peuvent transmettre des maladies comme la piroplasmose.

L’espérance de vie d’un berger blanc suisse est d’environ 14 ans, un contrôle annuel chez le vétérinaire est nécessaire pour s’assurer qu’il soit en bonne santé.

Une assurance pour animaux est recommandée, pour éviter les grosses factures lors de problèmes majeurs.


Assurance pour les animaux


Sur le même sujet

Le berger de Beauce

Le Border Collie

Le Bouledogue Français



48738bf68e81886a28b24aae278722bexxxxxxxxxxxxxxxx tristique leo Nullam dolor Praesent ante. leo. sem, sed