Fraude fiscale

Fraude fiscale

03 Fév Fraude fiscale

Fraude fiscale

Fraude fiscale ! La fraude fiscale est toujours un sport que pratique les français. Ils seraient selon le journal Le Point, plus de 38000 à ne pas déclarer des avoirs qui se trouvent en Suisse. Cela représente une fraude fiscale de plus de 12 milliards d’euros que le gouvernement de François Hollande souhaiterait rapatrier. Ces comptes se trouvent tous au sein de la banque Suisse UBS, mais le secret bancaire interdit pour le moment, les autorités françaises à pouvoir récupérer cet argent.

 

Contactez nous

 

Fraude fiscale : En attendant la levée du secret bancaire Suisse !

Selon une journaliste de France 2, il y a urgence à ce que le secret bancaire Suisse puisse être levé rapidement ; en effet sans l’identification de chaque propriétaire de compte, ce qui est impératif pour la levée du secret bancaire Suisse, la fraude fiscale ne sera pas avérée et les comptes incriminés risquent d’être transférés dans un autre pays. Christelle Méral du ministère des Finances Français pense qu’il sera difficile de prouver la fraude fiscale si l’on ne met pas un nom en face de chaque numéro de compte. Il faut identifier plus de 38000 comptes d’entreprises ou de particuliers et dans ce cas là, il faut faire de nombreux recoupements pour prouver la fraude fiscale, chose pas si évidente que cela bien même que tous les numéros de comptes des clients français se terminent par un 111 !

 

Contactez nous

 

Pas de commentaires, soyez le premier !

Sorry, the comment form is closed at this time.

Poster un commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux

Share 'Fraude fiscale' on Delicious Share 'Fraude fiscale' on Digg Share 'Fraude fiscale' on Facebook Share 'Fraude fiscale' on Google+ Share 'Fraude fiscale' on Link-a-Gogo Share 'Fraude fiscale' on LinkedIn Share 'Fraude fiscale' on Pinterest Share 'Fraude fiscale' on reddit Share 'Fraude fiscale' on StumbleUpon Share 'Fraude fiscale' on Twitter Share 'Fraude fiscale' on Add to Bookmarks Share 'Fraude fiscale' on Email Share 'Fraude fiscale' on Print Friendly