Chômage complémentaire

Assurance chômage en bref

L’assurance chômage complémentaire est une couverture d’assurance qui permet de protéger un certain niveau de vie en cas de chômage.

We Club vous propose d’assurer des mensualités de CHF 500.- à CHF 2’000.- que vous recevrez en plus de votre indemnité de la caisse de chômage.

Prenons un exemple… Marc 31 ans, marié et avec un enfant gagne CHF 60’000.- par an. Il vient d’être licencié. Avec Income Protect, il n’a pas à se soucier des conséquences financières de cette situation. Il avait en effet pris ses dispositions en optant pour une rente mensuelle de CHF 1000.- lui permettant de compenser en partie de sa perte de revenu.

Revenu mensuel CHF 5000.- / en cas de chômage CHF 4000.- / Rente Income Protect CHF 1000.- / Aucun manque financier

Vous pouvez toucher la prestation pendant 12 mois avec 3 mois d’attente.

Lisez attentivement nos conditions générales d’assurance chômage complémentaire avant de souscrire l’assurance, et n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions. Nos spécialistes en assurance chômage vous répondront volontiers.

Lorsque l’on est employé en Suisse, il faut être conscient qu’il est possible de se faire licencier à n’importe quel moment. Pour cette raison, une assurance chômage complémentaire est un bon moyen pour ne pas perdre une partie de votre revenu en cas de licenciement.

L’assurance chômage complémentaire suisse, pour vous aider …

L’assurance chômage complémentaire va couvrir une indemnité mensuelle sous forme d’un capital que vous recevrez si vous êtes licencié. Dans le cas d’un licenciement justifié, c’est un très bon moyen pour avoir une aide financière et pouvoir couvrir vos charges, comme votre loyer, les intérêts d’un crédit, vos primes d’assurances, etc. Le contrat d’assurance chômage prend effet lorsque la première prime pourra être débitée. Au moment de la souscription du contrat, le preneur d’assurance a la possibilité de choisir entre plusieurs montants mensuels d’indemnité, de 500 CHF à 2’000 CHF. Ce montant sera versé à l’assuré en plus de ce qu’il va recevoir de l’assurance chômage fédérale. La durée du versement, 12 mois, des prestations est aussi fixée par le contrat d’assurance.

Le fonctionnement de votre assurance chômage complémentaire

Votre assurance chômage privée fonctionne de manière très spécifique. Une fois l’assurance souscrite il sera de votre devoir de vous acquitter de votre prime d’assurance tous les mois. Vous pourrez ainsi percevoir votre indemnité mensuelle suite à la perte totale et involontaire de votre emploi, dès l’instant où vous percevez des allocations journalières entières de l’assurance chômage fédérale (AC). Pour pouvoir bénéficier des indemnités de l’assurance chômage complémentaire, il faut exercer une activité salariée sur la base d’un contrat de travail à durée indéterminé (CDI) depuis plus de 12 mois, et le licenciement ne doit pas intervenir pendant le délai de carence. Enfin, il faut remarquer que si l’office régional de placement (ORP) propose à l’assuré de suivre un stage professionnel, l’assurance continue de verser les indemnités mensuelles, du moment que la caisse de chômage continue de lui verser des allocations.

Qui est couvert par l’assurance chômage complémentaire ?

Notre assurance chômage complémentaire couvre tous les particuliers qui sont dans une activité professionnelle régulière. Cependant, il faut noter que la couverture de l’assurance n’est valable que dans le cas où l’assuré est depuis plus de 12 mois dans une relation de travail stable, et le contrat de travail est à durée indéterminée. Il faut également noter que les personnes qui souhaitent souscrire à cette assurance doivent être âgées de plus de 18 ans révolus (âge d’entrée) au moment de la souscription, et le rapport d’assurance cesse au plus tard le jour où l’assuré atteint l’âge de 65 ans révolus (âge de sortie).

Où est-ce que je suis protégé par l’assurance chômage complémentaire ?

Le preneur d’assurance doit être domicilié et travailler en Suisse ou dans la principauté du Liechtenstein. Dans le cas d’un changement de domicile, il est nécessaire de faire un avenant au contrat d’assurance.

Les conditions liées à l’assurance chômage complémentaire

Il existe 3 conditions de base que l’assuré doit remplir afin de toucher les mensualités assurées. En effet, il est obligatoire que l’assuré exerce depuis plus de 12 mois une activité professionnelle en CDI, qu’il avance les preuves de la recherche active d’un emploi et enfin qu’il perçoive des allocations journalières de l’assurance-chômage fédérale.

Comment faire en cas de perte de votre emploi ?

En cas de sinistre, et donc de perte son travail, l’assuré doit prévenir la compagnie d’assurance, laquelle va lui faire parvenir un formulaire de sinistre. Une fois le formulaire rempli et signé, il faut que l’assuré y annexe tous les documents nécessaires à l’examen et au traitement de son sinistre. Ainsi, pour examiner le droit à la prestation d’assurance, la compagnie aura besoin des annexes suivants : une copie de son contrat de travail; une copie de la lettre de licenciement; une copie de l’attestation d’inscription auprès de son ORP; une copie des preuves de recherches d’emploi mensuelles qui sont validées par son ORP; et une copie des décomptes mensuels des indemnités de chômage de l’assurance-chômage fédérale.

Avez-vous pensez à ?

En cas de licenciement, puis-je payer toutes mes factures avec 20 ou 30 % de revenu en moins ?

Est-ce que j’ai envie de puiser dans mon épargne en cas de chômage ?

Quelles seraient les conséquences si je ne pouvais pas payer mes factures ?

Est-ce qu’il serait judicieux de prendre conseil auprès d’un conseiller We ?

Section vide. Éditez une page pour ajouter du contenu ici
Cette offre est juste incroyable !

Partagez sur les réseaux sociaux

Partagez 'Comparaison d’assurances – prévoyance et chômage – chômage complémentaire' sur Delicious Partagez 'Comparaison d’assurances – prévoyance et chômage – chômage complémentaire' sur Digg Partagez 'Comparaison d’assurances – prévoyance et chômage – chômage complémentaire' sur Facebook Partagez 'Comparaison d’assurances – prévoyance et chômage – chômage complémentaire' sur Google+ Partagez 'Comparaison d’assurances – prévoyance et chômage – chômage complémentaire' sur Link-a-Gogo Partagez 'Comparaison d’assurances – prévoyance et chômage – chômage complémentaire' sur LinkedIn Partagez 'Comparaison d’assurances – prévoyance et chômage – chômage complémentaire' sur Pinterest Partagez 'Comparaison d’assurances – prévoyance et chômage – chômage complémentaire' sur reddit Partagez 'Comparaison d’assurances – prévoyance et chômage – chômage complémentaire' sur StumbleUpon Partagez 'Comparaison d’assurances – prévoyance et chômage – chômage complémentaire' sur Twitter Partagez 'Comparaison d’assurances – prévoyance et chômage – chômage complémentaire' sur Add to Bookmarks Partagez 'Comparaison d’assurances – prévoyance et chômage – chômage complémentaire' sur Email Partagez 'Comparaison d’assurances – prévoyance et chômage – chômage complémentaire' sur Print Friendly