Travail en Suisse : c’est sacré !

Travail en Suisse : c’est sacré !

27 Juil Travail en Suisse : c’est sacré !

Travail en Suisse : c’est sacré !

Encore une fois, la votation sur le RBI ; Revenu de Base Inconditionnel ne verra pas le jour. Il est dit que le travail en Suisse est une valeur sacrée. Le refus sur le Revenu de Bas Inconditionnel n’est donc pas une surprise pour tous ceux qui connaissent l’historique des votations sur le travail en Suisse comme par exemple le refus d’un salaire minimum, le refus de baisser l’âge de la retraite, le refus de congés supplémentaires, le refus de la diminution des prestations chômage et le difficile chemin de l’assurance maternité et bien d’autres exemples encore ; il est dit que le travail en Suisse c’est sacré.

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

Travail en Suisse c’est sacré : Tous les exemples de refus lors de votations sur le travail en Suisse !

 

2012 : Le refus des Suisses lors d’une votation sur le travail en Suisse concernant six semaines de vacances pour tous. Cette votation a été balayée par 66,5% des votants. Les quatre semaines de vacances par an ont été acceptés en 1984 par le peuple Suisse et un jour de congé férié lors de la fête nationale a été accepté en 1993 par le peuple Suisse avec 83,8% des votants.

1988 : Le refus des Suisses lors d’une votation sur le travail en Suisse concernant la réduction de la durée du travail à 40 heures maximum par semaine. Cette votation a été balayée par 65,7% des votants.

2002 : Le refus des Suisses lors d’une votation sur le travail en Suisse concernant encore une fois, la durée du travail avec une inscription dans la Constitution de la durée du travail en Suisse à 36 heures par semaine.

1978 : Depuis cette date, les Suisses ont refusé à plusieurs reprises l’abaissement de l’âge de la retraite qui est fixé à 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes. Le dernier échec en date d’une votation concernant l’abaissement de l’âge de la retraite, c’est 2009 et l’initiative de l’USS, Union Syndicale Suisse qui proposait une retraite à la carte à partir de 62 ans et là encore rejetée par 58,6% des votants.

2014 : Le refus des Suisses lors d’une votation sur le travail en Suisse concernant le salaire minium. Cette votation a été balayée par 76,3% des votants.

2010 : Dans le cadre du travail en Suisse et de la loi sur l’assurance chômage, une votation a été acceptée à 53,4% ; il s’agissait de la diminution des prestations chômage avec des mesures pour un assainissement de l’assurance chômage.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

Pas de commentaires, soyez le premier !

Sorry, the comment form is closed at this time.

Poster un commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux

Share 'Travail en Suisse : c’est sacré !' on Delicious Share 'Travail en Suisse : c’est sacré !' on Digg Share 'Travail en Suisse : c’est sacré !' on Facebook Share 'Travail en Suisse : c’est sacré !' on Google+ Share 'Travail en Suisse : c’est sacré !' on Link-a-Gogo Share 'Travail en Suisse : c’est sacré !' on LinkedIn Share 'Travail en Suisse : c’est sacré !' on Pinterest Share 'Travail en Suisse : c’est sacré !' on reddit Share 'Travail en Suisse : c’est sacré !' on StumbleUpon Share 'Travail en Suisse : c’est sacré !' on Twitter Share 'Travail en Suisse : c’est sacré !' on Add to Bookmarks Share 'Travail en Suisse : c’est sacré !' on Email Share 'Travail en Suisse : c’est sacré !' on Print Friendly