La peur du chômage des parents inquiète les jeunes

La peur du chômage des parents inquiète les jeunes

06 Juin La peur du chômage des parents inquiète les jeunes

La peur du chômage des parents inquiète les jeunes

La peur du chômage des parents inquiète les jeunes ! L’année 2016 commence sous de mauvais auspices du côté du chômage. La peur du chômage des parents angoisse les jeunes qui composent le numéro de soutien 0800 55 42 10 en grand nombre avec une augmentation de plus de 65% sur une année. Il y a eu plus de 7294 appels explique le journal Blick. Si la peur du chômage des parents inquiète les jeunes, We Group à la solution pour vivre une période de chômage avec un moral à tout casser ; c’est l’assurance chômage complémentaire. Dès lors que vous vous retrouvez au chômage, l’assurance chômage complémentaire prendra le relais de votre manque à gagner de 20 ou 30 % pour pouvoir vivre sans stresse du lendemain et un moral en acier pour retrouver un nouvel emploi.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

La peur du chômage des parents inquiète les jeunes : Les appels repartent à la hausse !

Jusqu’en 2014, les appels dans les centres d’appels comme la main tendue étaient en baisse et parlaient essentiellement de problèmes de stresse à l’école ou de relationnels, mais depuis 2014, les ados et même les enfants parlent de peur du chômage et la peur des parents de se retrouver devant le chômage ; ce thème déstabilise tous le jeunes qui téléphones. En premier, les jeunes parlent du chômage puis vient en deuxième position l’argent. Il faut savoir selon Renato Meier, conseiller familial à Bâle que les problèmes financiers à cause d’un chômage peu faire ressortir une crise familiale. Les dernières annonces de suppression d’emplois chez Swissom, au Crédit Suisse ou à Alstom ne va pas aider les jeunes à reprendre confiance et la peur du chômage des parents inquiète de plus en plus les jeunes. Le Crédit Suisse dans une de ses dernières « news », indique que dans le baromètre des soucis des Suisses, l’immigration vient en 1ère position, juste devant la peur du chômage.

La peur du chômage des parents inquiète les jeunes : Faites de votre chômage une chance !

Faites de votre chômage une chance grâce à l’assurance chômage complémentaire. Sans connaître l’assurance chômage complémentaire We Group, l’on pense que tout est perdu dès lors que l’on a reçu une lettre de licenciement, que les ennuis financiers vont arriver et les dettes s’accumuler. Si vous avez souscrit une assurance chômage complémentaire, c’est tout le contraire, vous allez pouvoir rester à la maison, régler vos factures et vivre simplement comme avant votre licenciement. Toutefois, il ne faut pas oublier de souscrire à cette assurance chômage complémentaire avant de tomber au chômage. C’est comme pour votre assurance automobile, vous n’allez jamais conduire avant d’avoir souscrit une assurance automobile ! Faites la même chose pour votre chômage, assurez votre emploi avant de tomber au chômage !

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

Pas de commentaires, soyez le premier !

Sorry, the comment form is closed at this time.

Poster un commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux

Share 'La peur du chômage des parents inquiète les jeunes' on Delicious Share 'La peur du chômage des parents inquiète les jeunes' on Digg Share 'La peur du chômage des parents inquiète les jeunes' on Facebook Share 'La peur du chômage des parents inquiète les jeunes' on Google+ Share 'La peur du chômage des parents inquiète les jeunes' on Link-a-Gogo Share 'La peur du chômage des parents inquiète les jeunes' on LinkedIn Share 'La peur du chômage des parents inquiète les jeunes' on Pinterest Share 'La peur du chômage des parents inquiète les jeunes' on reddit Share 'La peur du chômage des parents inquiète les jeunes' on StumbleUpon Share 'La peur du chômage des parents inquiète les jeunes' on Twitter Share 'La peur du chômage des parents inquiète les jeunes' on Add to Bookmarks Share 'La peur du chômage des parents inquiète les jeunes' on Email Share 'La peur du chômage des parents inquiète les jeunes' on Print Friendly